Accéder au contenu principal

Encore heureux qu'il ait fait beau



"Personne ne sut jamais comment, ni pourquoi la bibliothèque Jacques-Prévert, un grand bloc de béton gris audacieusement cubique, avait un jour largué les amarres."
 
Mais les faits sont là : la bibliothèque se retrouve naviguant au grand large; les occupants, (le directeur, la bibliothécaire, la femme de ménage, la 6e F au grand complet, leur professeur et Saïd, un ado qui squatte un peu les lieux) transformés, bien malgré eux, en moussaillons.  A bord, la vie s'organise...  Entre les astuces pêchées dans les livres; les inventions du prof de techno, le MacGyver de l'aventure; l'organisation des quarts et la tenue du livre de bord, tout le monde met la main à la pâte pour  subvenir aux besoins de ce drôle d'équipage.  Et les défis ne manquent pas : la faim, la soif, le désespoir ("le pire ennemi des naufragés")... guettent ces robinsons d'un genre nouveau.
 
Dans leur sillage, le lecteur se réjouit de voir tout ce petit monde se serrer les coudes face à l'adversité.  Au cours du voyage se développent au sein du groupe les valeurs de partage, d'entraide, d'entrepreunariat...  Ainsi, avec des systèmes D, ils créent une boussole, un loch (instrument pour mesure leur vitesse), une canne à pêche (au gros), un harpon, un système de collecte d'eau de pluie, etc.  De quoi mettre en pratique la théorie (parfois) barbante de l'école...  Les expériences donnent lieu aux apprentissages.  Ainsi, par exemple, la pêche est prétexte à un leçon d'anatomie des poissons.  Cette pédagogie participative rencontre les aspirations des enfants.  Pour preuve, les propos du prof de techno :
 
"Ce sont de sympathiques petites personnes, assez grandes pour s'emparer du monde et assez proche de l'enfance pour garder cette vitalité pleine d'innocence." 
 
L'auteure fait également la part belle à la lecture et aux livres.  Ce n'est pas pour rien que cette aventure se déroule à bord d'une bibliothèque !  C'est dans des livres comme L'Oncle Robinson de Jules Verne, Naufragé volontaire d'Alain Bombard ou Robinson Crusoé de Daniel Defoe qu'ils puisent leurs idées de survie.  La lecture des Mille et une nuits maintient quant à elle le moral des troupes.  Les feuilles de magazines sont elles utilisées pour créer des chapeaux de papier pour les protéger du soleil ardent des Tropiques... 
 
Au début de l'histoire, Saïd, le cancre, (un peu mon petit chouchou dans l'aventure), assène cette sentence (point de départ de leur (més)aventure): "La lecture, c'est un truc pour les gonzesses !".  Il devra, on s'en doute, revoir sa copie !       
 
En conclusion, ce titre est une invitation au voyage...  celui des mots mais également celui de la vie.  Au fil des jours qui passent et ce, malgré les coups durs, nos voyageurs se prennent au jeu.  Allant de découverte en découverte, ils s'ouvrent peu à peu à la vie, à l'amour aussi...  Et le lecteur n'a qu'une envie, embarquer à bord et prolonger l'aventure avec eux !
 
Pour aller plus loin :

Commentaires

  1. Ouaaaah ! Je retrouve vraiment ce livre que j'ai beaucoup aimé dans ton billet : une aventure humaine hors du commun ! Merci ! Hâte d'échanger avec toi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Pépita ! Ton choix était une fois de plus très judicieux. Je suis vraiment heureuse d'avoir découvert ce titre. J'avais déjà lu "Boulot d'enfer" de cette auteure mais je préfère de loin celui-ci : il fait davantage écho à mon métier d'enseignante ;-) Hâte aussi de débuter notre LC !

      Supprimer
  2. Le bleu de la couverture m'attire sinon je ne connais pas du tout. Si c'est une invitation au voyage, alors, je réponds : "Présent"!
    Bonnes vacances.

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...

Posts les plus consultés de ce blog

Serial Killer

Avis aux élèves de l'IPC et aux autres qui utiliseraient Voie Active Français 2e!  Cet article a déjà été vu 540 fois!  Votre intérêt me touche!  Attention toutefois, cette nouvelle fait également l'objet d'un exercice d'écriture...   donc évitez d'effectuer un "copié-collé"!!!! A bon entendeur, salut! Sylvaine Jaoui, Serial  Killer (Ensemble-Tsédaka), éditions Martinière jeunesse, 2007 Avez-vous déjà participé à une opération " Papy d'un jour "?  Oui?  Non?  Lucas, lui, ne peut y couper.  L'idée de M. Marchal, son professeur d'histoire, ne l'emballe pas du tout.  Et c'est le moins qu'on puisse dire.  Il ne voit pas pourquoi, ne bénéficiant pas lui-même de grands-parents gentils, il irait se "taper les inconvénients des vieux des autres."  La rencontre organisée à la maison de retraite "Les oranges bleues" tourne au cauchemar lorsqu'il se met enfin à lire les lettres de &quo

Moi, Boy - Roald Dahl se raconte

Gallimard Jeunesse 2007 pour cette édition Dans Moi, Boy , le grand Roald Dahl évoque les "incidents" qui ont émaillé ses premières années de vie, de sa naissance à ses vingt ans (de 1916 à 1936).  Ceux qui lui ont laissé un souvenir impérissable.  "Certains furent drôles.  Certains douloureux. Certains déplaisants." comme il le précise dans sa préface. On est cependant bien loin d'une autobiographie classique et pompeuse.  Ces pages se lisent avec autant de plaisir qu'un autre récit de l'auteur.  On y retrouve son humour, son sens inné du récit et on y croise bon nombre de personnages qui semblent familiers - comme tout droit sortis de ses romans ! Au fil des anecdotes évoquées, on découvre ainsi quelques-uns des éléments fondateurs de son oeuvre.  Parfois, il nous l'indique lui-même comme lorsqu'il évoque le lien entre son idée d'écrire son second roman jeunesse, Charlie et la chocolaterie , et les bâtons de chocolat qu'on

A vos risques et périls

Editions Thierry Magnier, 2007 Coup de coeur Ricochet / "Ado d’or" du magazine "Ados-livres / Prix Trégor Ado / Prix de la Citoyenneté / Prix Lire@Sénart L'histoire: 6 ados (3 filles, 3 garçons), une ile perdue dans l'océan Indien, des épreuves, des caméras, 12 semaines d'aventure avec, à la clé, l'espoir pour chacun de remporter 10.000 euros!  Bienvenue dans l'émission "A vos risques et périls"!  Jamais une émission de téléréalité n'aura mieux porté son nom! Mon avis: Ce livre m'a réellement surprise et j'ai passé un excellent moment en sa compagnie.  Pourtant, au début, j'ai pensé (à tort) que l'auteur ne s'était pas foulée et nous proposait une simple transposition de tout ce que l'on peut voir depuis des années sur nos petits écrans: l'arrivée en hélicoptère et le largage au bout d'une corde, la construction de la cabane, la recherche de nourriture, les tensions dans le groupe