samedi 14 mai 2016

Le chevalier mécanique tome 1 La table d'émeraude




"Le bonheur humain est constitué de tant de pièces qu'il en manque toujours."
Ordinairement, je ne suis pas très bédé historique mais je dois dire que je me suis laissé prendre au jeu par le premier tome de cette série.  Sans doute car, aux intrigues habituelles touchant la cour du jeune roi de France, Louis XIV, s'ajoute une double dimension fantastique.  

La première prend sa source dans l'Egypte ancienne où le personnage mythique Hermès Trimégiste fait noter un secret pouvant changer le destin de l'humanité sur des plaques d'émeraude provenant du bouclier légendaire de Seth.  La seconde est l'oeuvre d'un inventeur de machines mécaniques du XVIIe siècle. Arrêté après une supercherie mettant en scène son fils difforme, caché dans un automate censé jouer aux échecs sans aucune aide humaine, il promet au roi de lui fournir un soldat invincible.

Ajoutons que pour corser l'histoire, une mystérieuse confrérie sème les morts sur son passage.  Son objectif : se procurer les fameuses tables d'émeraude. Mais qui sont ses membres et que veulent-ils faire de ces tables ?  Là réside le gros du suspense de ce premier tome. L'autre tourne autour de la personnalité du chevalier mécanique...  Mi-homme, mi-machine, il s'interroge quant à son destin.


"Plus tout à fait humain, mais pas tout à fait automate.  Quel drôle d'objet vivant suis-je devenu?" 

Cette bédé éditée avec la contribution d'internautes est vraiment de belle facture.  L'histoire tient la route et même plus car on désire vraiment connaitre la suite.  Quant au dessin, pour moi qui ne suis pas une spécialiste, il est en général précis et agréable à suivre.  De plus, les décors comme les costumes sont réalistes et nous plongent encore plus dans l'intrigue. Petit bémol cependant pour la couleur que j'ai trouvée par moments un peu criarde.

En bref, un premier tome plutôt prometteur.

En bonus de cet album, grâce à un code fourni, le lecteur a droit au scénario à lire comme un roman. Un petit plus bien sympa qui permet d'appréhender tout l'intérêt de cette histoire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...