vendredi 18 décembre 2015

Le dernier voyage : le docteur Korczak et ses enfants


"C'était si difficile hier d'expliquer au petit Mietek que là où nous allions, de l'autre côté, c'était très près et en même temps si loin ! C'est le même pays, la Pologne, la même ville, Varsovie, c'est tout près de la rue Krochmaln, et pourtant l'autre côté est comme un pays étranger."

Le dernier voyage relate l'histoire vraie du docteur Janucz Korczak et des orphelins dont il s'occupait.

Le 29 novembre 1940, les Allemands les rassemblent avec tant d'autres dans le ghetto de Varsovie.  Malgré les conditions de vie de plus en plus effroyables, il poursuit sa mission auprès des enfants, continuant à leur raconter des histoires, à leur inculquer les valeurs de fraternité, de justice et d'amour.  Il les accompagnera jusqu'au dernier voyage, en août 1942, à bord de ce train qui les conduira vers le camp de Treblinka...

Cet album particulièrement poignant nous fait découvrir ce pédagogue dont les idées ont "largement inspiré la Convention internationale des droits de l'enfant". A travers l'histoire racontée dans la bouche de Simon, un orphelin responsable de Mietek, un petit nouveau, on découvre combien cet homme prenait au sérieux les enfants mais aussi combien il s'est évertué, malgré le circonstances, à rendre leur vie la plus douce possible.

Les illustrations en sépia bouleversent elles aussi.  C'est le cas notamment de cette double page qui se déplie et qui représente les 192 enfants et les 10 grandes personnes qui les accompagnent pour ce dernier voyage.



Le texte s'achève sur ce qui pourrait être une épitaphe qui, malgré tout, sonne comme un espoir que même du pire peut naître le meilleur.

"Nous ne sommes pas devenus des arbres et nous n'avons pas porté les fruits que nous aurions dû porter.  Mais à nous regarder vivre, à nous aimer, à nous considérer avec respect et parfois avec admiration, le vieux docteur Korczak a fait avancer la cause des enfants."

Un album à lire main dans la main avec les enfants, dès 11 ans conseille l'éditeur, histoire de pouvoir répondre à leurs interrogations et les aider à lire entre les lignes...

Pour aller plus loin :

1 commentaire:

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...