samedi 13 juin 2015

Mission collège Une aventure d'Antoine Lebic

Casterman, 6 mai 2015
"Ma séquence d'ouverture à moi :On voit un jeune (moi, Antoine Lebic) qui sort de l'école. Il vient de vivre son dernier jour en CM2.  Il y a du soleil, on est début juillet. Les maîtresses papotent devant la grille: elles sont contentes d'être enfin en vacances.  Soudain, le jeune (moi) s'arrête sur le trottoir.  Il a l'air un peu triste. Il jette un dernier coup d’œil vers son école.  On voit qu'il a un pincement au cœur.  On voit très bien qu'il a comme une grosse pierre dans l'estomac.  Car c'est fini. Car il ne reviendra plus jamais dans cette école pour rigoler avec ses copains.  Car à la rentrée, il entrera en sixième*."

L'année n'est  pas encore finie qu'on pense déjà à la suivante avec Antoine Lebic, grand fan de films d'espionnage...   En septembre, pour lui comme pour de nombreux élèves, ce sera la grande aventure dans un tout nouvel univers : le collège. Antoine le pressent : ce ne sera pas une partie de plaisir.   Aussi, pour vaincre ses appréhensions, il décide de vivre cette expérience comme une mission d'infiltration.  Avec le soutien de ses amis et l'aide de nouvelles recrues, il se lance dans une enquête sur les dangers qui guettent les sixièmes.  Il ne s'imagine pas à quel point l'aventure sera à la hauteur de sa série préférée : "Mission impossible".

En voici un titre à conseiller à tous les futurs collégiens.  Plein d'humour, il dédramatise cette étape cruciale dans leur parcours scolaire et constitue un véritable guide de survie pour ces jeunes qui débarquent dans cette jungle qu'est le collège.  

D'ailleurs, en fin d'ouvrage, le lecteur pourra découvrir le dossier top secret constitué par Antoine et ses amis.  Toujours avec une grosse louche d'humour, l'équipe d'agents infiltrés propose notamment des fiches à réaliser sur les profs, des exemples de lettres d'excuses, des exemples de rédacs-punitions, un dico-décodeur pour le jargon du collège, etc.  Bref, de quoi aider tout collégien en mauvaise posture.

Derrière le second degré omniprésent tout au long du livre, l'auteur aborde néanmoins les questions sérieuses.  A commencer par cette peur de l'inconnu qui noue le ventre.  Dur, dur de se retrouver du jour au lendemain dans le rôle du bleu.  Avec beaucoup de dérision mais aussi beaucoup de finesse, par le biais de son héros et de ses amis, elle offre au lecteur les trucs et astuces pour surmonter ce cap.

Au fil de l'histoire, est abordée également la question des brutes qui peuvent terroriser leur entourage.  Là aussi, cette aventure est de bon conseil !

Mais ce récit ne se limite pas à un simple listing des dangers qui guettent les nouveaux.  Non !  Il offre une véritable aventure.  En effet, la mission des ados se révèle bien plus palpitante que prévu et le lecteur suit avec plaisir les péripéties qui l'émaillent.  Qui ne rêverait pas d'installer un QG secret dans l'école ou de s'infiltrer dans le collège la nuit ?  Antoine et ses amis le font !

Ajoutons pour finir que la mise en page fourmille de détails typographiques amusants.  Présenté sous la forme d'un véritable carnet, on retrouve dans ce livre différentes polices d'écriture, des documents collés, des échanges sms, etc. Le tout dans une présentation aérée et agréable à lire.

Petit bémol - et encore -, ce titre s'adresse principalement aux lecteurs français. La terminologie surprendra peut-être quelque peu les élèves belges...  mais pourra, pourquoi pas, les inciter à ajouter leur touche en proposant leur dico-décodeur français français/français belge !!!!  A bon entendeur, salut !

Bref, une lecture de vacances vivement conseillée pour toutes les têtes blondes qui sauteront le pas en septembre prochain !

  * les élèves de 1ère secondaire en Belgique    

1 commentaire:

  1. Je fonce chez le libraire pour l'acheter pour Fiston ! (et pour moi)
    Za

    RépondreSupprimer

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...