mercredi 4 février 2015

Revoir Paris T1/2



2155, Kârinh, née sur l'Arche mais conçue sur Terre lors d'une expédition de reprise de contact, ignore tout de ses origines et se sent étrangère au monde dans lequel elle vit.  Procréer et avoir deux enfants pour assurer la survie de la communauté, très peu pour elle !
Aussi, lorsqu'elle a l'occasion de se porter volontaire pour une expédition sur Terre, elle n'hésite pas une seule seconde.
Alors que les autres membres d'équipage, tous des vieillards, sont plongés en hibernation, elle s'immerge, grâce à des drogues, de plus en plus loin dans le Paris de ses rêves - celui qu'elle a découvert dans les livres et les quelques images éparses qu'elle a à sa disposition.  Des trips qui risquent de compromettre la mission et de mettre en danger sa vie ainsi que celle de ses compagnons dont elle a la responsabilité...




A travers cet album à l'esthétique irréprochable, Schuiten et Peeters nous convient à un fabuleux voyage dans le temps et l'imaginaire au cœur de la Ville Lumière réinventée. 

S'y entremêlent deux visions.  La première, celle d'un Paris tel que l'imaginait les utopistes et visionnaires de la fin du XIXe siècle.  On s'y plonge grâce aux "voyages" de l'héroïne dans les livres : ceux de Walter Benjamin, de J.J. Grandville, d'Albert Robida...
"Les livres étaient devenus rarissimes au moment où nos communications avec la Terre ont été rompues.  Qui aurait imaginé que ces papiers "obsolètes", comme on disait, ces vieilleries que l'on "désherbait" dans les dernières bibliothèques, redeviendraient un jour notre seule mémoire, notre unique accès à la connaissance ?"
Au détour de ces immersions, on y croise objets volants, gratte-ciels, et autres décors imaginés par ces visionnaires d'un autre temps.

La seconde est celle que découvre Kârinh à son arrivée sur Terre, en 2156.  Une toute autre vision, bien loin de celle de ses livres.  La ville-monde s'étend à présent jusqu'au Havre et les fragments du Paris historique y sont figés dans le temps, enfermés en l'état dans des écrans sphériques réservés aux touristes, un peu comme l'image de papillons épinglés au mur.  Ce Paris futuriste, nous n'en avons qu'un bref aperçu, le tome 1 s'arrêtant alors que l'héroïne se dirige vers son centre...  Curieuse d'en découvrir toute la splendeur lors du second tome.

Derrière tout cet aspect urbanistique rétro-futuriste, on se laisse également embarquer dans cette intrigue pleine de suspense.  Par bribes, on découvre l'épopée des 6000 élus qui ont quitté la Terre en 2051 ainsi que l'histoire de cette jeune femme qui recherche désespérément à savoir d'où elle vient.


"Personne ne peut retourner dans son propre passé... S'approcher du moment de sa conception est impossible, ça a été démontré mille fois...  Si tu recommences, tu risques de ne pas y survivre..."

Parallèlement à cet album est organisée jusqu'en mars une grande exposition à la Cité de l'Architecture où sont présentés les originaux de la BD ainsi que le travail des architectes-dessinateurs du XIXe siècle : Albert Robida, Auguste Perret, Le Corbusier,...

De l'aveu des auteurs, l'objectif de l'album comme de l'expo est de bousculer nos horizons bouchés par un conformisme ambiant et de nous donner l'envie d'oser rêver et réinventer notre futur !

Ils nous montrent la voie de bien belle façon !




1 commentaire:

  1. Je suis bien d'accord, cette bande dessinée est fort intéressante et nous permet de nous confronter avec notre vision du monde et de réfléchir à ce que nous sommes.
    Par contre je n'ai pas vu l'expo et je ne pense pas avoir le temps.

    RépondreSupprimer

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...