mercredi 24 décembre 2014

Le Noël de Marguerite





S'il est un jour pour vous parler de ce titre, Le Noël de Marguerite d'India Desjardins et Pascal Blanchet aux éditions de La Pastèque, c'est bien celui-ci ! 

En ce 24 décembre, nous sommes pour la plupart affairés à nos derniers préparatifs de fête...

Marguerite, elle, a renoncé à fêter Noël depuis un bon bout de temps.  A 82 ans, le corps et l'esprit n'y sont plus.  Elle rassure pourtant ses proches : "Amusez-vous !  Profitez-en !  Ne vous inquiétez pas pour moi, je vais passer une belle soirée."
En vérité, tout l'inquiète, à commencer par la mort au bout du chemin, et elle se persuade qu'elle est bien plus en sécurité claquemurée chez elle.
Pourtant, alors qu'elle s'installe devant la télé pour un petit réveillon en tête-à-tête avec elle-même, quelqu'un sonne à la porte...  De quoi bouleverser son quotidien !

On ne peut qu'être séduit et touché par ce magnifique album qui traite de la vieillesse, de la solitude et du repli sur soi avec énormément de délicatesse et de réalisme.  

L'illustrateur arrive même à représenter en deux dimensions ce corps qui ralentit, ces gestes qui deviennent saccadés, ce dos qui se voûte sous le poids des ans... Le dessin, un rien désuet, à l'image de Marguerite, sublime le texte et vice-versa.  Et je ne dis pas ça parce que j'y ai même retrouvé une petite référence-clin d’œil (volontaire ou non) à la Belgique avec les manchettes des journaux "La Gazette", "Le Soir"...  

Les quelques onomatopées en grand format y glissent une touche d'humour et de peps...  C'est aussi le cas des membres de la famille de Marguerite avec des cadres en guise de visages...

Ce récit fera écho pour tous ceux qui ont dans leur entourage une personne âgée.  En quelques lignes, il donne les clés pour comprendre ce qui traverse les têtes grises : la peur de vieillir, de mourir, qui finit par donner la peur de vivre !

Il plaide aussi pour que se renoue les liens !  Un geste tendre, un mot d'amour, l'impression d'être encore utile peut réveiller la flamme...

Un message à mettre plus que jamais en pratique en cette période de fêtes.

Pour info, Le Noël de Marguerite a reçu le prestigieux prix Ragazzi 2014 dans la catégorie fiction.

Pour aller plus loin :

1 commentaire:

  1. il me tente beaucoup celui-ci.
    Tu sais pourquoi.
    J'embrasse ta grand-mère, née le même jour !
    et vous aussi, de belles fêtes !

    RépondreSupprimer

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...