mardi 30 décembre 2014

Le mardi sur son 31 (76) - Raphael et Laetitia Romansonge


Pour ce mardi sur son 31, le dernier de l'année, une nouvelle d'une nonantaine de pages de Vincent Engel où l'auteur nous offre, par le biais d'une narration en abyme, le récit inachevé d'un amour empêché.

Une lecture que je ne peux m'empêcher d'associer à son roman Les Diaboliques. L'une pouvant être le point de départ de l'autre.  Et, dans les deux, toujours cette vérité à multiples facettes :

"Ils ne voyaient pas encore que la vérité ne résidaient pas dans la réalité des faits, mais bien dans la lecture qu'on en faisait."
Un thème cher à l'auteur...  Dans ce "Romansonge", vérités, illusions, désillusions et faux-semblants se mêlent et s'entremêlent...



Page 31, on peut lire :

"Rien ne leur échappait des défauts d'autrui ; la robe, le visage, le corps, le maintien, l'expression ; et elles décochaient leurs flèches sans se douter qu'elles-mêmes et leur progéniture essuyaient, venues d'autres buissons, des critiques plus cruelles encore."

Et vous, que lisez-vous ?


Le mardi sur son 31 est un rendez-vous hebdomadaire sorti tout droit de l'imagination fertile de Sophie des Bavardages de Sophie! Le principe est simple : tous les mardis, ouvrir le livre qu'on est en train de lire à la page 31 et sélectionner une phrase... L'occasion de parler de sa lecture en cours !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...