dimanche 12 octobre 2014

Un océan de larmes - Parfois, ça fait du bien de pleurer...



La Pastèque, 18/09/2014

Quand tout va mal, il y a les adeptes du rire.  La rigologie, la thérapie par le rire, vous connaissez, non ? Mais, parfois, quand tout va mal, très mal, on ne peut plus mal, ouvrir les vannes des glandes lacrymales, ce n'est pas mal non plus !  A croire que l'un comme l'autre permettent tout simplement d'évacuer le trop plein d'émotions...

C'est le cas de notre petit héros - un drôle de petit bonhomme jaune à la tête d'oignon et au corps de chenille - qui a bien des raisons d'être malheureux et déprimé.   Après une mauvaise journée à l'école où il peine sur son examen, se fait punir injustement par son enseignant et rechigne devant les plats de la cantine, il rentre enfin chez lui - sous la pluie - pour retrouver ses parents qui se querellent et s'énervent sur lui  ! Trop, c'est trop ! Seul dans son lit, les larmes coulent... S'arrêteront-elles un jour ?

Avec peu de textes mais des images qui fourmillent de détails amusants voire complètement délirants, l'auteure - une jeune coréenne qui "aime créer des albums pleins d'esprit" - nous fait partager ce gros chagrin d'enfant. Un déluge qui emporte tout sur son passage, lave et essore, sèche les larmes et rend le sourire !

Au fil des pages, on découvre une multitude de surprises visuelles, pleines d'humour.   J'ai particulièrement apprécié la première planche où l'auteure croque l'attitude propre de chaque enfant face à l'évaluation...  Il y a aussi tous ces petits détails graphiques qui collent avec l'histoire (des ronds concentriques du carrelage qui rappellent l'eau qui tombe à cette mise en abyme du personnage dans des cadres en passant par la double page qui se déplie). 




Dans cet univers fantasmagorique se mélangent les références culturelles : le Père Noël y côtoie l'Arche de Noé, Spiderman, Pinochio, le lièvre et la tortue, etc.

En bref, un album à relire encore en encore, les jours avec et les jours sans !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...