Accéder au contenu principal

Rouge Tagada


Après avoir découvert Mots rumeurs, mots cutter, un tome qui traite du délicat sujet du harcèlement scolaire, j'ai eu envie de me plonger dans le premier volet de cette série qui allie les talents de narratrice de Charlotte Bousquet et ceux d'illustratrice de Stéphanie Rubini.  A la croisée de leurs univers, cet album graphique à lire à la fois comme un récit classique (les pages rouges intérieures formant de petits chapitres) et comme une bande-dessinée à la découpe  et la mise en page originales (s'y alternent cases traditionnelles et illustrations en pleine page).

D'extérieur, cet album ravit déjà nos sens.  Comme pour le suivant, on a droit à une couverture pelliculée au toucher velouté de pêche et à une tranche assortie. On aurait vraiment envie d'y croquer à pleines dents, comme dans ces bonbons sucrés évoqués dans le titre !

Au cœur de cette histoire, les premiers émois d'une jeune collégienne pour une camarade de classe. Rédigé à la première personne, on suit l'évolution de ses sentiments.  De ses interrogations à ses désillusions en passant par ses rêves et ses espoirs.  Le tout raconté avec plein de douceur et de poésie, tant dans les mots que dans les images.

"A deux, tout était plus facile, et j'en arrivais même à oublier mes idées bizarres, mes envies de la serrer dans mes bras, contre moi, d'embrasser ses paupières et le bout de son nez, de goûter ses lèvres roses et, quand elle était triste, de sécher ses larmes avec des baisers.  J'oubliais tout ça, oui, parce que nous étions amies.  Vraiment amies. Meilleures amies.  Inséparables."
Ici aussi, comme pour Mots rumeurs, mots cutter, les auteures croquent à merveille cette période unique qu'est l'adolescence, moment où tous les sentiments sont exacerbés, moment où chacun se cherche une identité, où tout se brouille parfois, où amour et amitié sont si proches qu'on pourrait les confondre... Elles posent sur cette marmite de sentiments en ébullition un regard à la fois tendre et sans concession.  Non, ce n'est pas simple d'être adolescent !  Mais, au moins, avec cette série, Charlotte Bousquet et sa complice, Stéphanie Rubini, dédramatisent cette période où tout se vit si intensément !

En bref, une série à découvrir et, surtout, à faire découvrir !

Pour aller plus loin :




Commentaires

Publier un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...

Posts les plus consultés de ce blog

Serial Killer

Avis aux élèves de l'IPC et aux autres qui utiliseraient Voie Active Français 2e!  Cet article a déjà été vu 540 fois!  Votre intérêt me touche!  Attention toutefois, cette nouvelle fait également l'objet d'un exercice d'écriture...   donc évitez d'effectuer un "copié-collé"!!!! A bon entendeur, salut!


Sylvaine Jaoui, Serial  Killer (Ensemble-Tsédaka), éditions Martinière jeunesse, 2007
Avez-vous déjà participé à une opération "Papy d'un jour"?  Oui?  Non?  Lucas, lui, ne peut y couper.  L'idée de M. Marchal, son professeur d'histoire, ne l'emballe pas du tout.  Et c'est le moins qu'on puisse dire.  Il ne voit pas pourquoi, ne bénéficiant pas lui-même de grands-parents gentils, il irait se "taper les inconvénients des vieux des autres."  La rencontre organisée à la maison de retraite "Les oranges bleues" tourne au cauchemar lorsqu'il se met enfin à lire les lettres de "son papy", un certa…

Moi, Boy - Roald Dahl se raconte

Dans Moi, Boy, le grand Roald Dahl évoque les "incidents" qui ont émaillé ses premières années de vie, de sa naissance à ses vingt ans (de 1916 à 1936).  Ceux qui lui ont laissé un souvenir impérissable.  "Certains furent drôles.  Certains douloureux. Certains déplaisants." comme il le précise dans sa préface.
On est cependant bien loin d'une autobiographie classique et pompeuse.  Ces pages se lisent avec autant de plaisir qu'un autre récit de l'auteur.  On y retrouve son humour, son sens inné du récit et on y croise bon nombre de personnages qui semblent familiers - comme tout droit sortis de ses romans !
Au fil des anecdotes évoquées, on découvre ainsi quelques-uns des éléments fondateurs de son oeuvre.  Parfois, il nous l'indique lui-même comme lorsqu'il évoque le lien entre son idée d'écrire son second roman jeunesse, Charlie et la chocolaterie, et les bâtons de chocolat qu'on leur faisait tester lorsqu'il était au collège.  D'…

A vos risques et périls

Editions Thierry Magnier, 2007 Coup de coeur Ricochet / "Ado d’or" du magazine "Ados-livres / Prix Trégor Ado / Prix de la Citoyenneté / Prix Lire@Sénart
L'histoire:
6 ados (3 filles, 3 garçons), une ile perdue dans l'océan Indien, des épreuves, des caméras, 12 semaines d'aventure avec, à la clé, l'espoir pour chacun de remporter 10.000 euros!  Bienvenue dans l'émission "A vos risques et périls"!  Jamais une émission de téléréalité n'aura mieux porté son nom!
Mon avis:

Ce livre m'a réellement surprise et j'ai passé un excellent moment en sa compagnie.  Pourtant, au début, j'ai pensé (à tort) que l'auteur ne s'était pas foulée et nous proposait une simple transposition de tout ce que l'on peut voir depuis des années sur nos petits écrans: l'arrivée en hélicoptère et le largage au bout d'une corde, la construction de la cabane, la recherche de nourriture, les tensions dans le groupe, les vrais ou faux rappro…