samedi 30 août 2014

Baleine !




Il pleut !  Il pleut !  Encore et encore. Tant et tant que l'eau finit par envahir les terres et qu'une baleine pénètre loin dans le monde des hommes.  Tous en parlent  mais qui l'a réellement vue ?  Réalité, mythe, mirage annonciateur d'un nouveau déluge, d'une fin du monde inéluctable ?  La rumeur enfle. Pendant que les hommes discourent, une enfant attend, l'attend...

On embarque dans ce petit album au format à l'italienne comme dans un rêve prémonitoire.  Et si cette baleine était venue délivrer un message aux hommes : si vous ne réagissez pas, votre monde, NOTRE monde, va sombrer corps et biens !  Malheureusement, ceux-ci ne peuvent ni l'entendre ni la voir. Tout simplement parce qu'ils n'y croient pas, pas vraiment. Et lorsque, enfin, ils ouvrent les yeux, il est déjà trop tard !   Seule l'enfant a cette pureté d'âme capable de tout changer. Seule l'enfant ouvre son cœur et écoute... 

"Le chant de la Baleine,
avait ravi le cœur de l'enfant.
Sa conscience fut enchantée
par la mélodie et Livia
succomba à son charme."

La force de ce message écologique est portée tant par le texte, pur, clair, ciselé, que par les magnifiques illustrations en noir et blanc.  Zébrures de la pluie ; lignes courbes des flots et des cieux ; ombres chinoises des personnages adultes qui, coincés dans leurs certitudes, jouent une pantomime absurde ; majesté de la baleine et de son œil dans lequel on se noie ; ... tout n'est que régal pour les yeux.




Bref, Baleine est un petit bijou qui nous rappelle qu'il est peut-être temps de modifier nos façons de voir et d'agir.  Un album à confier, comme un cadeau, à la nouvelle génération...  N'est-elle pas notre espoir de salut ? 

"C'est la fin du monde, aurait-elle demandé ?
La Baleine hésita encore :
C'est le crépuscule, répondit-elle." 


Pour aller plus loin :


1 commentaire:

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...