jeudi 12 juin 2014

Dragon Quest - Legend of Roto


"De nombreuses années se sont écoulées depuis que Loran et Carmen, les héritiers du légendaire héros Roto, ont triomphé des forces du mal.  Emportant avec eux un fragment du mythique emblème de leur aïeul, les deux frères ont chacun fondé leur propre royaume : celui de Loran au nord et celui de Carmen au sud.  Mais après cent ans de paix et de prospérité, le monde est de nouveau menacé...  Les armées maléfiques font le siège de s derniers bastions humains, qui tombent les uns après les autres.

Possédé par un démon, le roi de Carmen entraîne son royaume à sa perte.  Seuls survivants de cette tragédie : le prince Arus, héritier du héros de Roto, et Lunafrea, fille du général en chef des armées de Carmen.  Pendant dix ans, la jeune femme élève le petit Arus dans le plus grand secret, à l'abri de ses ennemis.  Mais, débusqués par une troupe de monstres, nos deux héros et leurs compagnons décident de prendre la route pour contrer la montée des ténèbres.  D'autant plus que dans le royaume jumeau de Loran, l'héritier du trône est né à son tour.  Baptisé Jagan, il s'est allié aux forces du mal et a juré la perte des humains..."



Je ne suis pas une grande fan de récits d'aventure et, en général, je les évite.  Pourtant, j'ai tout de même accordé une chance à ce titre pour la simple et bonne raison que j'adore la saga des Dragon Quest (le jeu dont est inspiré ce manga) depuis que je suis petite (c'est l'un de mes jeux vidéo préférés ^^).  Et, franchement, j'avais quelques appréhensions au vu des critiques plutôt mitigées dont j'avais pris connaissance mais, après avoir lu les deux premiers tomes, je ne suis pas déçue. :)

Bon, je conseille aux lecteurs en quête d'originalité de passer leur chemin parce que qu'on ne peut pas dire que ce titre sorte vraiment des sentiers battus.  Par contre, le point fort de cette série reposerait plutôt dans son univers.  En effet, les fans de la saga seront ravis de retrouver cet univers spécifique qui rend si nostalgique !  Au programme : nos petits monstres préférés (les gluants entre autres), les armes des jeux, les sorts que tout fan se doit de connaitre par cœur ^^...  L'intrigue est également fidèle au schéma des jeux, à savoir la naissance d'un élu qui doit trouver ses compagnons d'arme, s'entrainer jusqu'à devenir assez fort pour vaincre le seigneur du mal et sauver le monde des forces des ténèbres... Une intrigue simple mais efficace.

Au niveau des personnages, étant donné que ce n'est que le début, on ne s'attache pas encore tout à fait à tous les personnages mais, à la fin du deuxième tome, ça commence... Il faut laisser le temps à l'auteur de développer ses personnages.  D'autant plus que le rythme de la narration est assez rapide, il y a peu de temps morts.  Mais, on a tout de même droit à de belles scènes d'amitié et de complicité entre le prince Arus et son ami d'enfance, Kira.  Pour le moment, c'est à ces deux personnages qu'on s'attache le plus. ^^

En ce qui concerne les dessins, le coup de crayon est bien différent de celui qu'on retrouve dans les mangas récents du même genre et peut, pour certains, paraitre quelque peu vieillot.  Il faut dire que cette série a été réalisée dans les années 90 et arrive donc avec une vingtaine d'années de retard dans nos contrées.  Là, ça dépend des goûts de chacun, on aime le style ou bien on ne l'aime pas.  Personnellement, ce coup de crayon ne me pose pas de problème.  Il a un petit côté nostalgique qui me plait beaucoup.  (Oui, je suis quelqu'un de très nostalgique XD)

Point de vue de l'édition, Ki-oon a encore une fois fait du beau travail !  Le papier est épais et de qualité, les tomes sont agréables en main, un petit lexique des sorts utilisés dans le tome est présent sur la jaquette (très utile pour les lecteurs qui n'ont jamais joué aux jeux)...  En plus de ça, une fois les 21 tomes de la série réunis, une superbe fresque pourra égayer notre bibliothèque.  Voici le visuel :


On est bien gâtés par l'éditeur à ce niveau-là ! ^^


Bref, je conseille cette série de 21 tomes (ce n'est pas énorme de chez énorme) à tous les fans de Dragon Quest en tout cas et puis, pourquoi pas, aux lecteurs qui ne connaissent pas la saga.  Cela peut peut-être être une bonne manière de (re)découvrir le jeu vidéo, une perle du RPG japonais.  Dans ce manga, malgré une vision plus classique,vous passerez un excellent moment de lecture sans prise de tête. ^^

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...