dimanche 27 avril 2014

Space Brothers 3


Muta s'embarque, avec 14 autres candidats astronautes, dans la dernière phase des sélections de la Jaxa, l'agence spatiale japonaise.  Après un trajet en car complètement occulté où ils apprennent, dans une sorte de "speed dating", qui sont les autres, les voilà répartis en trois groupes de cinq.  Les trois amis se retrouvent séparés : Mutta et Serika dans le groupe A et Kenji dans le groupe B. Et l'aventure humaine démarre.  Deux semaines à passer dans un caisson, sans plus aucun contact avec l'extérieur, si ce n'est les consignes des épreuves communiquées par le centre de contrôle...  Au terme de ce séjour, chaque groupe doit désigner les deux candidats les plus aptes à devenir astronautes ! Un défi de taille pour tous les participants...


Un troisième tome que j'ai littéralement dévoré !  Passionnant en effet d'observer la manière dont chacun, mais surtout chaque groupe, gère la situation.  
"En fonction de qui prend la direction, les méthodes qu'adopte chaque groupe diffèrent totalement.  Chaque collectivité crée ses propres règles."
Au contraire des deux premiers tomes, plus centrés sur Mutta et ses questions existentielles, ici, on ouvre les perspectives en découvrant d'autres personnalités, dans son groupe comme dans les autres. Certaines ont tôt fait de nous crisper.  C'est la cas notamment de Yasushi Furuya (le 2e en partant de la gauche sur l'illustration de couverture), un spécialiste du comportement des chimpanzés, qui est d'une franchise exaspérante.  

D'autres éveillent au contraire notre intérêt. C'est le cas du doyen de la sélection, Naoto Fukuda (celui du milieu sur l'illustration), 54 ans, et du benjamin, Ryûnosuke Tomii, 25 ans. Le premier, chef de projet dans l'astronautique, n'a pas hésité à tout sacrifier pour réaliser son rêve.  S'il a pris de l'âge, son rêve lui "n'a pas pris aucune ride !" Le second, lui, étonne par la profondeur de ses réflexions philosophiques.  Le temps de reconstituer les faces d'un Rubix's cube et il vous présente toute une théorie génétique expliquant la propension des hommes à s'aventurer dans l'espace et le besoin de la Terre de se dupliquer elle-même !  A ce sujet, la métaphore des fourmis de Mutta est elle aussi édifiante !

"Quand elles se heurtent à une pierre qui bloque la voie, elles ne peuvent plus avancer et s'immobilisent.  Jusqu'à ce que quelques individus plus curieux que les autres... s'aventurent à l'extérieur de la ligne.  Ces fourmis ont acquis la capacité de se déplacer latéralement...  Et sont devenues "bidimensionnelles". (...) Au bout d'un moment se dresse un mur qui, encore une fois, leur coupe la route. Les fourmis bidimensionnelles peuvent aller en avant, en arrière, à droite et à gauche, mais elles sont incapables de franchir ce mur pour voir ce qui s'étend au-delà. Toutefois, quelques individus audacieux entreprennent au péril de leur vie de gravir cet escarpement. (...)  A présent capables de se déplacer à la verticale, les fourmis "tridimensionnelles" accèdent à un nouvel univers."
Il est également intéressant de découvrir les épreuves soumises aux candidats. Cela va des tâches collectives comme la gestion des repas et des stocks ou la rédaction d'un argumentaire en faveur de programme spatial à des tâches individuelles plus répétitives comme l'encodage de chaines de caractères aléatoires ou des épreuves plus physiques comme  "le calcul athlétique" qui mélange course à pied et calculs mentaux !

Bien évidemment, à ces épreuves imposées viennent se greffer toutes les difficultés inhérentes à la vie en collectivité !  L'ambiance dans chaque groupe diffère et des événements imprévus viennent bouleverser la donne...  De quoi tester la résistance physique et psychologique des candidats !

Le tome 3 s'achève sur la promesse d'autres écueils à venir.  Les 15 ne sont pas au bout de leurs peines.  Surtout qu'ils doivent se montrer solidaires.  La défection de l'un des leurs et c'est tout le groupe qui est éliminé.

Pour finir, en fin d'ouvrage, deux pages en couleur qui présentent le CNES, le Centre national d'études spatiales français, les projets réalisés en 2013 et les rendez-vous de 2014...  De quoi faire des émules chez les lecteurs !

En conclusion, un conseil : une série à découvrir de toute urgence !

(Reste une question qui me turlupine...  Pourquoi, sur l'illustration de 1ère de couverture, Mutta est-il le seul à ne pas avoir revêtu la combinaison spatiale ? Une énigme qui me pousse à découvrir très rapidement les deux autres tomes disponibles en français !  A suivre...)

Avec ce titre, je participe au challenge de Entre les pages



Pour aller plus loin :

   

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...