samedi 26 avril 2014

Questions de vie et de mort

Dupuis, avril 2014
"Où ? Quand ?
Comment ?
Obligé ?
Et ça va faire mal ?
Aïe Aïe !?
Même moi ?
Pourquoi ?"
Ces questions, la Mort n'en finit pas de les entendre !  A tel point que, parfois, elle en a marre... Surtout que personne ne vient jamais la remercier, elle, alors qu'elle ne fait que son boulot.  Et, pour couronner le tout,  la Vie, cette donzelle qui passe son temps à sautiller et à chantonner,  ne cesse de la narguer.  Du coup, elle déprime...  et cherche à se suicider !!!!  Pierre Tombal tente de l'aider à reprendre goût à la mort, comme il le fait avec tous ses pensionnaires du cimetière, mais ses tentatives ont parfois des effets bien inattendus !

Avec ce 30e tome (déjà) des aventures de ce fossoyeur au grand cœur, on plonge à nouveau avec délectation dans l'humour noir du tandem Cauvin-Hardy.  Et ce ne sont pas les quidams, les personnalités des médias ou du monde politique (Obama et Albert II en tête) qui retrouveront leurs noms sur les pierres tombales qui vont s'en plaindre.  Car, dans ce cimetière, la mort y est palpitante ! Et on y rit bien plus qu'on y pleure !

Si cet album met en lumière les chamailleries éternelles qui opposent la grande faucheuse et la Vie, représentée par un gamine aux cheveux bleus et aux genoux écorchés, les auteurs vont plus loin dans leur réflexion.  La Vie comme la Mort se retrouvent toutes les deux démunies face aux actions mêmes des hommes qui se montrent d'une efficacité mortelle quand il s'agit de trouver des moyens de s'entretuer ou de détruire la faune et la flore !  Au risque de tout anéantir, la vie comme la mort !

Aux questions de vie ou de mort s'ajoutent donc celles de nos choix politiques, écologiques et de leurs conséquences !  De manière plus légère, on retrouve également un petit clin d’œil au thème du recyclage avec la question du moyen de vider l'ossuaire. Et là, notre ami n'est vraiment pas à court d'idées...  La chute fera sourire - jaune - tous les usagers des routes wallonnes !

Autour de ces thématiques, viennent se greffer d'autres (més)aventures du célèbre Pierre Tombal. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que fossoyeur, c'est un métier à risques.  Ainsi, dans ces pages, il se retrouve interné, pris sous le feu de "clients" mécontents ou encore transformé en facteur post-mortem. Une des histoires les plus croquignolesques de l'album où l'on retrouve le célèbre "voyant des stars, la star des voyants" rebaptisé Domi Lelac !  

Bref, comme le dit Pierre Tombal lui-même : "Ne prenez pas la vie trop au sérieux...  Vous n'en sortirez pas vivant."  Pour suivre son conseil, pourquoi ne pas commencer par lire ce 30e album ?  Il vous redonnera le sourire car, quoi qu'il arrive, "la vie est pleine de ressources" !


"- Et j'en ai pour combien de temps, moi, ici ?...
- Pour l'éternité, moins un centième de seconde.
- La vache !  C'est la perpète, quoi !  Pas plutôt moyen d'avoir un bracelet électronique ?"

  
Pour aller plus loin :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...