mardi 8 avril 2014

Cédric 28 - Faux départ ! ... mais arrivée réussie !

Dupuis, 21 mars 2014
Si le titre de ce 28e tome des aventures de Cédric évoque un quelconque raté, il n'en est rien au final ! Une fois de plus, j'ai dévoré ce nouvel opus avec énormément de bonheur, allant même jusqu'à emprunter la loupe du Pépé des filles pour lire tous les petits textes figurant sur les pages des journaux du Pépé de Cédric - sortes de private joke jubilatoires entre le scénariste et le dessinateur !  Ces textes jouent notamment sur la passion de Cauvin pour Lara Fabian ! L'occasion aussi de traiter l'actualité à leur sauce : Depardieu, Sarkozy, Hollande,...  tous ont droit à leur petite flèche "assassine".

Plus sérieusement, dans cet album, on retrouve les ingrédients qui font le succès de la série : des personnages hauts en couleur ; l'histoire d'amour compliquée entre Cédric et sa petite chinoise ; la tendre complicité qui unit l'enfant et son Pépé ; les rires, les cris, les larmes qui animent cette famille qui, au cours des années, est un peu devenue la nôtre !

Au fil des pages cependant, le lecteur attentif repérera quelques changements. Cédric s'est notamment mis aux nouvelles technologies.  Adieu le bon vieux game-boy et bonjour la tablette dernier cri.  Même s'il ne grandit pas, il évolue. Mieux, dans mon précédent billet, j'évoquais mon envie de voir le personnage confronté à d'autres étapes de sa vie, à commencer par l'adolescence...  Les auteurs semblent m'avoir entendue puisque dans "Toute une histoire", où Pépé explique à Cédric les mystères de la vie, on aperçoit Cédric et Chen avec quelques années de plus.  Des amoureux des bancs publics plutôt canons !

Si on part vers le futur, on fait également quelques incursions dans le passé du Pépé.  On découvre ainsi les raisons qui l'ont poussé à venir habiter chez sa fille.  Séquences nostalgies et émotions au rendez-vous !  A ce titre, le lecteur sera certainement conquis par "Du passé au présent " qui plaide pour que se renouent les relations interpersonnelles...
"Si je t'ai raconté tout ça gamin, c'est pour t'éviter de faire comme moi. Rester là sans faire le moindre effort, sans chercher à  comprendre le pourquoi des choses... Parce que si ça tourne mal, il te restera toujours un petit quelque chose, là, dans le cœur, que tu ne parviendras jamais à effacer."
Côté humour, on n'est pas en reste non plus.  On assiste par exemple à un remake de Don Camillo et Peppone dans "Vocation en herbe", à celui d'Avatar dans "Avatar bis" et on redécouvre dans "Cobaye malgré lui" et "Un p'tit coin de parapluie" que Cédric, quand il est question de Chen, en oublie famille et meilleur ami !

Bref, une fois de plus, le lecteur arrive à bon port, détendu et souriant.  Vivement le 29e tome !  

Curieuse également de découvrir l'adaptation cinéma de l'univers de Cédric avec un scénario original et Christian Clavier dans le rôle de Pépé ! Ça promet... ou pas !  D'autres se sont cassé les dents : l'exercice de transposition est loin d'être toujours heureux  !  Wait and see...

Pour aller plus loin :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...