samedi 29 mars 2014

La collectionneuse

Les Éditions de La Pastèque (Québec), 2014
Sortie en France le 07 mai 2014

La collectionneuse !  Doux euphémisme pour qualifier cette jolie cleptomane qui intrigue le narrateur - qui est aussi l'auteur - de cette histoire.  Passionnée de livres, elle estime qu'elle en a assez acheté et a le droit d'en "emprunter" quelques-uns.  Intrigué par le comportement de la belle et flatté par le fait qu'elle vole un de ses ouvrages, Pascal décide de mener l'enquête.  Celle-ci lui permettra-t-il de surmonter sa déprime post-rupture ?

Cet album made in Québec met en scène un anti-héros à qui il arrive tuile sur tuile : il vient de se faire larguer après 9 ans, se croque le dos lors d'une séance de footing, a perdu sa flamme de dessinateur, vit chez un couple d'amis et tarde à se trouver un appart à lui et, pour couronner le tout, croise le chemin d'une personnalité tout aussi chahutée que la sienne !

Mais, curieusement, moins par moins, ça donne plus !  Contre toute attente, cette enquête va jouer le rôle de dérivatif et va permettre au personnage de guérir plus rapidement.

Avec cet album, on passe un très agréable moment de lecture.  

Pour commencer, on rit des maladresses de ce trentenaire timide et gauche qui tente tout pour garder la tête hors de l'eau : des techniques de pensées positives à ce costume de détective qu'il enfile pour coincer sa belle voleuse en passant par ce retour à son ancien métier dans la construction, du temps où il n'était pas encore auteur de BD, ou la lecture de modes d'emploi pour guérir d'une peine d'amour.

L'auteur fait preuve en outre d'énormément d'auto-dérision.  Ce qui serait tragique dans la vie réelle devient, sous sa plume, tragi-comique.  Et le ton est lancé dès le début lorsqu'il chute lourdement et se croque le dos dans l'indifférence totale des passants.  Ses rendez-vous musclés chez la physiothérapeute et la chiropraticienne amuseront aussi tous ceux qui ont connu ces magnifiques séances de torture !  Le comique de situation ne manque pas.  C'est par exemple le cas lorsqu'il se rend à la piscine et se fait "gentiment" refouler du couloir "rapide" au couloir "lent", ou lorsqu'il est victime de vertiges sur l'échelle...

On comprend ensuite - sans cautionner bien sûr - cette passion dévorante de  "collectionneuse".  C'est d'ailleurs ce titre et l'illustration de première de couverture qui m'a donné envie de découvrir cet album.  En chacun de nous, se télescopent le bibliophile, l'amoureux des livres pour leur contenu, et le bibliomane, qui ne peut contrer sa manie de gonfler encore et encore sa pile à lire avec des livres qu'il ne lira peut-être (sans doute) jamais !  Aussi, que celui qui ne corresponde pas - même un petit peu - à ce profil lui jette le premier livre !

"- Wow !  Y a vraiment des livres partout ici. (...) 
- (...) Moi, ça me rassure.  J'en ai jamais assez !"   

On apprécie enfin ces petites vignettes au trait fin et épuré même si, de temps en temps, j'aurais aimé y retrouver quelques touches de couleur, à l'instar de la magnifique 1ère de couverture.



Par contre, au détour des pages, on pourrait être surpris par certaines tournures québécoises.  C'est par exemple le cas avec cette référence au métier de ferblantier, méconnu chez nous, qui consiste apparemment, d'après la description qui en est faite dans cet album, à installer des conduits de ventilation en tôle galvanisée.  Ou lorsque les personnages parlent d'UNE job... (emploi courant du québécois parlé).

Mais rassurez-vous, ces particularismes du français parlé au Québec ne gênent nullement le plaisir de lecture !

En bref, un album qui croque avec plein d'humour et de réalisme les déboires d'un nouveau célibataire au seuil de sa nouvelle vie...  Nouvelle vie qu'on découvrira peut-être dans un prochain tome !

Pour aller plus loin :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...