samedi 8 février 2014

Les cousins Karlsson espions et fantômes - un petit quelque chose de mes lectures d'antan

Thierry Magnier, 2 mai 2013

Dernier titre de mon colis swap concocté par Maman Baobab...  Snif !  Elle était top sa sélection !

Par les hasards de la vie liés aux occupations de leurs parents, Julia, Daniella, George et Alex, les cousins Karlsson, se retrouvent chez leur tante Frida, une artiste quelque peu fantasque qui vit seule sur une petite île au large de la Suède. Ces vacances d'été sur l'île aux Grèbes s'annoncent plutôt mal: les enfants doivent apprendre à se connaître, à composer avec un milieu de vie exempt de tout le confort moderne et, surtout, à apprivoiser cette liberté nouvelle que leur offre leur tante.  Très vite pourtant, les rangs se resserrent : ils semblent ne pas être seuls sur l'île !

"A partir de maintenant, vous êtes en vacances et vous êtes libres comme l'air ! (...)  Qu'est-ce qu'ils ont envie de faire ?  C'est assez inhabituel de ne pas avoir de contraintes.  Généralement ce sont les parents, les profs ou d'autres adultes qui prennent les décisions pour eux."
Un vrai bain de jouvence ce premier tome des aventures des cousins Karlsson. J'y ai retrouvé avec plaisir tous les ingrédients qui ont bercé mes lectures d'enfance : des énigmes, de l'aventure et des personnages attachants qui évoluent librement en plein cœur de la nature.  En effet, ce titre n'est pas sans rappeler des séries mythiques comme Le club des cinq d'Enid Blayton et Les six compagnons de Jean-Jacques Bonzon, qui racontaient les aventures de groupes d'enfants détectives et de leur chien.  

Ici aussi l'auteure nous campe quatre héros accompagnés non pas d'un chien mais d'un gros matou à qui il ne manque que la parole. Il y a tout d'abord Julia, 12 ans, et sa sœur Daniella, 9 ans, surnommée Bourdon en raison de ses rondeurs et de son bavardage incessant. Julia est une grande lectrice même si elle s'en cache farouchement pour se préserver des moqueries des autres enfants à l'école. Bourdon, elle, s'intéresse particulièrement aux animaux et se targue de n'avoir peur de rien, hormis des contrôles de math et des gastros.  Leur cousin Alex, 12 ans lui aussi, est un pro des fourneaux.  Fils de deux chefs cuisiniers, il rêve de suivre leurs traces.  Quant à George, 12 ans également, il développe en secret un don artistique... 

Très vite, nos héros se retrouvent livrés à eux-mêmes.  Leur tante Frida doit retourner sur le continent pour élucider une curieuse histoire de plagiat de ses œuvres.  Leurs craintes de s'ennuyer et de mourir de faim s'évanouissent très vite.  Persuadés qu'il y a un ou des intrus sur leur île, les voilà entraînés dans une enquête palpitante.  Et, pour se remettre de leurs émotions et nourrir leurs réflexions, ils peuvent compter sur les bons petits plats de leur chef personnel, Alex.


"Alex s'est surpassé, comme d'habitude.  A l'entrée du jardin, il a mis une table sur laquelle il a posé des petites bouchées apéritives piquées de cure-dents.  Au milieu de la table trône un grand bol en verre rempli de punch rouge rubis à la limonade et aux fraises..."

Cette incursion de la grande cuisine dans la littérature jeunesse est des plus originales et pourrait donner à certains l'envie de s'y mettre...    

Mais ce récit ne se limite pas à nous conter une belle aventure et à nous parler cuisine. Entre les lignes, les jeunes lecteurs, comme nos héros, découvriront que, malgré des situations familiales pas simples pour certains d'entre eux, il y a des enfants encore moins bien lotis qu'eux.  En effet, l'auteure évoque dans ce premier tome le douloureux problème de l'immigration clandestine.  Cette tournure plus humaniste m'a beaucoup plu et constitue un plus pour cette série.

En bref, une lecture qui, à l'image de l'illustration de couverture, offre peps et fraîcheur et plaira particulièrement aux 9-12 ans. Une bande de cousins qu'on a envie de retrouver au plus vite... surtout que le narrateur nous promet un nouveau séjour "qui sera tout sauf calme" !

A suivre donc !

2 commentaires:

  1. Un très bel article ! Merci Céline !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est à moi de te remercier Drawoua pour toutes ces belles découvertes !

      Supprimer

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...