Accéder au contenu principal

Joyeux Noël Chien Pourri !

Alors que Chien Pourri attend avec impatience l'arrivée de Chien-Noël, Chaplapla peste.  Il en a plus qu'assez des Noël pourris.  Aussi convainc-t-il son ami de partir en quête d'une maison accueillante. 
Ils pensent avoir trouvé leur bonheur lorsqu'ils tombent sur l'écriteau de la famille Noël : 
"Chez nous, c'est toujours NOËL !"  
Malheureusement, ils déchantent très vite... 


C'est avec beaucoup de bonheur que je retrouve ces deux compères, anti-héros par excellente.  Chien Pourri, toujours aussi naïf, a une confiance aveugle en la bonté humaine. Heureusement, Chaplapla, qui a un peu plus de plomb dans la cervelle, est là pour lui ouvrir les yeux et le sortir des situations les plus délicates.

Dans cet épisode, on a droit à un véritable conte de poubelle - euh !  de Noël. Nos deux amis, aussi miteux soient-ils,  vont aider une enfant déshéritée à passer le plus parfait des Noëls.  Leur tâche ne sera pas simple.  Ils devront affronter deux enfants gâtés et querelleurs, éviter d'être vendus comme de vulgaires objets de rebus sur un marché aux puces et agir avec ruse pour récupérer un objet de grande valeur, une PSB ou poupée sans bras...

En filigrane de ce récit, on peut y lire une critique bien sentie de notre société de consommation où les nantis ne partagent rien, même pas leurs déchets ! Heureusement, face à cet égoïsme, il y a toujours des personnes qui sont prêtes à partager le peu qu'elles ont.

L'auteur tourne aussi en dérision certains produits et services.  Le célèbre ebay devient le ibête et les enfants de la famille Noël parlent de PSB, PSB2 et PSB5 !

Côté humour, cela ne s'arrête pas là.  Les dialogues surréalistes entre Chien Pourri et Chaplapla sont toujours aussi savoureux.


- Chien Pourri, c'est le moment  ou jamais de nous évader, dit Chaplapla. 
- Ah non, je veux voir le spectacle, répond Chien Pourri. 
- Mais nous sommes le spectacle, idiot !

Et puis, cerise sur le cadeau, il y a les superbes illustrations de Marc Boutavant, particulièrement colorées pour l'occasion.




Bref, on en redemande !     

Pour aller plus loin :

Commentaires

  1. Réponses
    1. C'est déjà un bon début ;-) Ce chien pourri ne l'est qu'en apparence !!!! Comme dit le Petit Prince, l'essentiel est invisible pour les yeux....

      Supprimer
  2. ah ah ^^ oui le titre est sympathique merci de ton avis ^^

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...

Posts les plus consultés de ce blog

Serial Killer

Avis aux élèves de l'IPC et aux autres qui utiliseraient Voie Active Français 2e!  Cet article a déjà été vu 540 fois!  Votre intérêt me touche!  Attention toutefois, cette nouvelle fait également l'objet d'un exercice d'écriture...   donc évitez d'effectuer un "copié-collé"!!!! A bon entendeur, salut!


Sylvaine Jaoui, Serial  Killer (Ensemble-Tsédaka), éditions Martinière jeunesse, 2007
Avez-vous déjà participé à une opération "Papy d'un jour"?  Oui?  Non?  Lucas, lui, ne peut y couper.  L'idée de M. Marchal, son professeur d'histoire, ne l'emballe pas du tout.  Et c'est le moins qu'on puisse dire.  Il ne voit pas pourquoi, ne bénéficiant pas lui-même de grands-parents gentils, il irait se "taper les inconvénients des vieux des autres."  La rencontre organisée à la maison de retraite "Les oranges bleues" tourne au cauchemar lorsqu'il se met enfin à lire les lettres de "son papy", un certa…

Moi, Boy - Roald Dahl se raconte

Dans Moi, Boy, le grand Roald Dahl évoque les "incidents" qui ont émaillé ses premières années de vie, de sa naissance à ses vingt ans (de 1916 à 1936).  Ceux qui lui ont laissé un souvenir impérissable.  "Certains furent drôles.  Certains douloureux. Certains déplaisants." comme il le précise dans sa préface.
On est cependant bien loin d'une autobiographie classique et pompeuse.  Ces pages se lisent avec autant de plaisir qu'un autre récit de l'auteur.  On y retrouve son humour, son sens inné du récit et on y croise bon nombre de personnages qui semblent familiers - comme tout droit sortis de ses romans !
Au fil des anecdotes évoquées, on découvre ainsi quelques-uns des éléments fondateurs de son oeuvre.  Parfois, il nous l'indique lui-même comme lorsqu'il évoque le lien entre son idée d'écrire son second roman jeunesse, Charlie et la chocolaterie, et les bâtons de chocolat qu'on leur faisait tester lorsqu'il était au collège.  D'…

A vos risques et périls

Editions Thierry Magnier, 2007 Coup de coeur Ricochet / "Ado d’or" du magazine "Ados-livres / Prix Trégor Ado / Prix de la Citoyenneté / Prix Lire@Sénart
L'histoire:
6 ados (3 filles, 3 garçons), une ile perdue dans l'océan Indien, des épreuves, des caméras, 12 semaines d'aventure avec, à la clé, l'espoir pour chacun de remporter 10.000 euros!  Bienvenue dans l'émission "A vos risques et périls"!  Jamais une émission de téléréalité n'aura mieux porté son nom!
Mon avis:

Ce livre m'a réellement surprise et j'ai passé un excellent moment en sa compagnie.  Pourtant, au début, j'ai pensé (à tort) que l'auteur ne s'était pas foulée et nous proposait une simple transposition de tout ce que l'on peut voir depuis des années sur nos petits écrans: l'arrivée en hélicoptère et le largage au bout d'une corde, la construction de la cabane, la recherche de nourriture, les tensions dans le groupe, les vrais ou faux rappro…