Accéder au contenu principal

Après la pluie, le beau temps... Un swap de Noël qui en fait voir de toutes les couleurs !


Dans la vie, il y a des hauts et des bas...  des jours gris, des jours roses, des jours multicolores.

Ce 16 décembre est un de ces jours où le soleil perce à travers les nuages et vous offre le plus joli des arcs-en-ciel !  Il ne pouvait mieux tomber...




Au départ, il s'est un peu dissimulé sous son emballage rouge vif... me trompant un moment sur l'identité de l'expéditeur !

Eh non !  Ce n'était pas Nathan, le seul garçon de notre joyeuse bande d'A l'ombre du grand arbre, qui m'envoyait ce colis !!!!!  













Ma mystérieuse expéditrice, Drawoua, alias Maman Boabab, me jouait un gentil tour en dissimulant sous sa capuche rouge son joli colis multicolore.


A l'intérieur, un explosion de couleurs... Un magnifique dessin qui donne la pêche, des bonbons et des galettes de Belle-Isle-en-Terre pour assouvir mon penchant gourmand, des macarons plus vrais que nature pour me rappeler que la gourmandise peut être un vilain défaut...  
"Trop risqué de prendre des vrais" m'écrit malicieusement Drawoua !  
Elle a bien raison car le temps d'écrire ce billet, les Boul' de gomme ont déjà eu chaud !  Au moins, ces friandises-là seront éternelles et elles iront rejoindre les coquillages de Pépita (souvenir de notre précédent swap) sur l'étagère !

Côté lectures, Drawoua me fait découvrir trois albums qu'elle a pris la peine de faire dédicacer (Mille mercis Y )!  J'en suis ravie car, comme elle le souligne, même si je suis plus habituée à lire des romans, par leurs chroniques enthousiastes, mes comparses d'A l'ombre du grand arbre m'ont remis le pied à l'étrier...  Je me plongerai donc avec délice dans ces albums aux couleurs acidulées. 

Parmi les dédicaces, il en est une qui me touche plus particulièrement, celle De Lucie Vandevelde sur l'album "Dans mes rêves"...  puisqu'il s'agit d'un clin-d'oeil au leitmotiv du blog "Peu importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse".



Et puis, il y a également ce joli roman coloré Les cousins Karlsson, une histoire d'espions et de fantômes. Ouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuhhhhh !  Il me tarde de m'y plonger aussi...  




Et puis, des paillettes, des paillettes et encooooooooooooooore des paillettes.  La petite boite de biscuits tombe à pic pour les récolter et les conserver précieusement en souvenir de ce second swap à l'ombre de notre grand arbre -  qui a des allures de sapin de Noël pour l'occasion !

Pour découvrir ce que cachent les autres colis échangés entre nous,
rendez-vous demain sur notre blog.

Un petit avant-goût du colis violet que j'ai envoyé...

Merci Drawoua pour ce moment de fête avant l'heure !
Merci Bouma, notre gentille organisatrice...

Et VIVE


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Serial Killer

Avis aux élèves de l'IPC et aux autres qui utiliseraient Voie Active Français 2e!  Cet article a déjà été vu 540 fois!  Votre intérêt me touche!  Attention toutefois, cette nouvelle fait également l'objet d'un exercice d'écriture...   donc évitez d'effectuer un "copié-collé"!!!! A bon entendeur, salut! Sylvaine Jaoui, Serial  Killer (Ensemble-Tsédaka), éditions Martinière jeunesse, 2007 Avez-vous déjà participé à une opération " Papy d'un jour "?  Oui?  Non?  Lucas, lui, ne peut y couper.  L'idée de M. Marchal, son professeur d'histoire, ne l'emballe pas du tout.  Et c'est le moins qu'on puisse dire.  Il ne voit pas pourquoi, ne bénéficiant pas lui-même de grands-parents gentils, il irait se "taper les inconvénients des vieux des autres."  La rencontre organisée à la maison de retraite "Les oranges bleues" tourne au cauchemar lorsqu'il se met enfin à lire les lettres de &quo

Moi, Boy - Roald Dahl se raconte

Gallimard Jeunesse 2007 pour cette édition Dans Moi, Boy , le grand Roald Dahl évoque les "incidents" qui ont émaillé ses premières années de vie, de sa naissance à ses vingt ans (de 1916 à 1936).  Ceux qui lui ont laissé un souvenir impérissable.  "Certains furent drôles.  Certains douloureux. Certains déplaisants." comme il le précise dans sa préface. On est cependant bien loin d'une autobiographie classique et pompeuse.  Ces pages se lisent avec autant de plaisir qu'un autre récit de l'auteur.  On y retrouve son humour, son sens inné du récit et on y croise bon nombre de personnages qui semblent familiers - comme tout droit sortis de ses romans ! Au fil des anecdotes évoquées, on découvre ainsi quelques-uns des éléments fondateurs de son oeuvre.  Parfois, il nous l'indique lui-même comme lorsqu'il évoque le lien entre son idée d'écrire son second roman jeunesse, Charlie et la chocolaterie , et les bâtons de chocolat qu'on

A vos risques et périls

Editions Thierry Magnier, 2007 Coup de coeur Ricochet / "Ado d’or" du magazine "Ados-livres / Prix Trégor Ado / Prix de la Citoyenneté / Prix Lire@Sénart L'histoire: 6 ados (3 filles, 3 garçons), une ile perdue dans l'océan Indien, des épreuves, des caméras, 12 semaines d'aventure avec, à la clé, l'espoir pour chacun de remporter 10.000 euros!  Bienvenue dans l'émission "A vos risques et périls"!  Jamais une émission de téléréalité n'aura mieux porté son nom! Mon avis: Ce livre m'a réellement surprise et j'ai passé un excellent moment en sa compagnie.  Pourtant, au début, j'ai pensé (à tort) que l'auteur ne s'était pas foulée et nous proposait une simple transposition de tout ce que l'on peut voir depuis des années sur nos petits écrans: l'arrivée en hélicoptère et le largage au bout d'une corde, la construction de la cabane, la recherche de nourriture, les tensions dans le groupe