samedi 16 novembre 2013

En bus 666 Simone !


Rassurons le jeune lecteur, impossible de trouver 666 morales ni même 66 à la lecture de ce petit ouvrage de moins de cent pages.  Par contre, pour 6, pas de problème...


1. Si tu es myope, porte toujours tes lunettes.  Si comme Chloé, l'héroïne de cette histoire, tu préfères les fourrer dans ta poche, tu pourrais monter par inadvertance dans le bus 666 à destination de l'autre côté du miroir au lieu du bon vieux 66 qui t'emmène bien pépère au collège.

2. On te l'a déjà dit et redit, n'accepte jamais de bonbons de la part d'inconnus, même si ceux-ci ont l'air vraiment inoffensif.  Sinon, tu risquerais, comme notre héroïne, de tomber sous la coupe d'une sorcière bien décidée à te vendre au "Witch Market" contre des €scarboucles sonnantes et trébuchantes...

3. N'invoque jamais le diable, même de manière innocente. Evite donc impérativement les vieilles expressions du style : "Ce serait bien le diable si ..." ! Celui-ci rappliquerait à la seconde et te ferait signer je ne sais quoi comme contrat. A moins que tu ne puisses lui échapper en te montrant plus rusé(e) que lui !

4. N'accepte jamais, au grand jamais les invitations au bal de vampires trop empressés même si (et surtout si) ceux-ci te font miroiter que "Chez le comte Bracula, le buffet, c'est toujours une tuerie !"

5. Ne tape jamais le carton avec les zombies de Louisiane (ou d'ailleurs... d'ailleurs), tu perdrais immanquablement et comme, tu ne disposes certainement pas d'un million de dollars ou de cent mille €scarboucles, tu devrais travailler pour eux plusieurs milliers d'années !

6. Enfin, ne tourne jamais le dos à un lac d'Ecosse...  si tu ne désires pas rencontrer un monstre de légende...

Vous l'aurez compris, le parcours du bus 666 est loin d'être tranquille.  Chloé y rencontre une multitude de créatures issues de la littérature fantastique...  Le bus en lui-même fait furieusement penser au Magicobus du monde "potterien" et son conducteur à un certain Skully Fourbery... 


- Mais...  Je suis où, exactement ?
- De l'autre côté du miroir, comme on dit souvent.  Dans un univers parallèle.
J'ai fondu en larmes.
- Pleure pas Chloé, c'est pas si grave !
- Si !  Les parallèles ne se rejoignent jamais !  C'était dans ma leçon de maths.
Zorgo a toussoté :
- Faut pas croire tout ce que disent les maths, petite... 
Ce récit ne manquera pas de plaire aux plus jeunes lecteurs (9 à 12 ans selon l'éditeur) qui y trouveront une entrée en matière originale et humoristique dans le monde fantastique.  Amour et amitié s'ajoutent au cocktail et on obtient ainsi un texte qui se lit avec bonheur et facilité.  Idéal pour les réfractaires à la lecture !!!!  D'ailleurs, qui pourrait résister à cette couverture colorée ? 

Toutefois, pour ma part, je regrette que cet univers ne soit qu'ébauché et que les aventures soient aussi vite et aussi facilement pliées.  Si le texte se lit sans faim, je suis restée un peu sur ma faim... Un récit plus dense m'aurait permis de m'attacher davantage aux personnages prometteurs de cette histoire... Mais, c'est indéniable, j'ai bien plus que 9 voire 12 ans ! 

Pour aller plus loin :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...