samedi 19 octobre 2013

Les Nombrils T6 - Un été trop mortel !


Que se passe-t-il dans le tome 6 des Nombrils ?


Après près de deux ans d'attente, voici enfin arrivé le moment de découvrir qui se cache derrière le meurtrier au slogan très Peace and Love : "Pour un monde meilleur" !  A l'issue du tome 5, toutes les suspicions pesaient sur Albin, trop blanc pour être honnête ! Il faut dire que pour les proches de Karine, les pestes Vicky et Jenny et l'amoureux infidèle Dan, Albin l'albinos a la figure du grand méchant loup, celui qui leur a changé leur Karine !  

Si Dan est hors circuit pour le moment, Vicky, elle, n'est pas prête à lâcher le morceau.  Qu'aurait-elle d'autre à faire ?  Les vacances sont là, Jenny attire tous les regards des mâles sur la plage et la brunette de la série se retrouve seule à draguer, sans aucun faire-valoir.  Pour couronner le tout, la voilà embarquée contre son gré dans ce camp de langue honni depuis l'enfance, lorsqu'on l'appelait Bouboule ! L'occasion pourtant pour elle d'apprendre à connaitre sa nouvelle voisine au look rebelle... Une rencontre qui sonne comme un véritable cataclysme dans sa vie !

Quant à Jenny, elle reste fidèle à sa réputation de gaffeuse professionnelle.  De bourdes en quiproquos, elle excelle une fois de plus dans la bêtise. Côté "amours", elle pense avoir trouvé l'homme de sa vie en la personne du maitre-nageur bodybuildé... Il faut dire qu'il sait parler aux filles !
"Si t'existerais pas, je sortirais sûrement avec une autre bombasse dans ton style, mais ce serait pas pareil."
(Surtout, ne lui dites pas que les ""SI" mangent les "RAIS", il vous raconterait une histoire plutôt flippante de "scie" et de "raie" !!!!)

Pour en revenir à nos deux tourtereaux, ils semblent s'accorder tant physiquement qu'intellectuellement ! Et si Jenny avait besoin d'autre chose, d'une épaule solide sur laquelle s'appuyer...  et bien plus si affinités ?  Un gars - même un moche - qui la fasse rire, avec lequel elle puisse être elle-même, sans far ni poudre aux yeux ?

Et Karine ?  Quoique moins présente dans cet album, elle prend de plus en plus d'assurance !  Le vilain petit canard est devenu un magnifique cygne blanc, pièce maitresse du groupe Les Albinos. Pourtant, au fond de son cœur,  elle n'a toujours pas fait une croix sur Dan...  au grand désarroi d'Albin.

Si le suspense concernant l'identité de celui qui a poussé du pont Mélanie, la rivale de Karine, est au centre de ce 6e opus, je dois avouer que cette intrigue "policière" m'a moins emballée que prévu.  Et le dénouement était à mon sens prévisible. Cependant, je me méfie des apparences et une petite voix me dit qu'on n'est peut-être pas encore au bout de nos surprises concernant cette affaire.  Qui lira verra...  

Par contre, j'ai été davantage intéressée par l'évolution, plus inattendue elle, du duo de choc Vicky et Jenny.  Cette évolution de leurs personnalités promet de nouveaux et riches rebondissements dans les tomes à venir.  Après la métamorphose stupéfiante de Karine - raison principale du succès retentissant du tome 5 -, on pourrait bien assister à celles de ses deux "amies"... l'une et l'autre remettant en question leurs diktats de beauté pour découvrir l'amour, le vrai...

En cela, les auteurs font une nouvelle fois mouche puisqu'ils arrivent, une fois de plus, à relancer l'intérêt du lecteur.  Il faut dire qu'on est bien loin des premiers tomes qui se résumaient à une suite de gags humoristiques.  Depuis le 3e tome, on a droit à une histoire suivie qui, de tome en tome, s'étoffe à foison et trouve son apogée dans l’excellentissime tome 5.  Avec ce 6e tome-ci, se clôt une étape de la vie adolescente de nos trois héroïnes.  Le 7e sera celui des choix.  Il me tarde de savoir lesquels ?
"Faire un choix, c'est renoncer à un autre.  Ça demande du courage."    

1 commentaire:

  1. je ne connais pas du tout cette série... Devrais-je avoir honte ?

    RépondreSupprimer

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...