dimanche 1 septembre 2013

Récits extraordinaires

 

Dans ce recueil, Jean-François Chabas nous propose trois petits contes initiatiques : Dans la neige profonde, Le tribunal des corbeaux et L'ours-Lumière.  Les héros, trois enfants, vont découvrir, chacun, un secret de la vie.
 
Ninon a depuis toujours la phobie de la neige.  Un comble pour une petite montagnarde !  Elle s'imagine que quelque chose se tient tapi sous ce grand manteau qui recouvre tout l'hiver.  Alors que son père la force à déblayer avec lui le toit de leur demeure, elle chute en plein dans son cauchemar, se retrouve sous l'épaisse couche de poudreuse et tombe nez à nez avec un être hors du commun...  Sa curiosité l'emportera-t-elle sur ses craintes ?
 
Ulysse, dixième enfant de sa fratrie, est celui qu'on oublie un peu.  Pourtant, il a un don insolite : il peut lire les pensées des oiseaux.  Face à l'incrédulité et aux railleries de ses proches, il se tourne de plus en plus vers la compagnie des corbeaux freux, ces oiseaux qui, contrairement à ce que les humains pensent, sont d'une intelligence quasi humaine.  Il pense même s'en faire des amis jusqu'au jour où tout bascule...
 
"Quand on lit les pensées d'un être, on se rapproche de lui, c'est inévitable, car on saisit ses motivations, sa vie intérieure.  J'ai aimé les oiseaux, de tout mon cœur."
  
Un jeune garçon d'une tribu désobéit à ses parents et s'aventure la nuit dans la nature.  Lors de cette escapade nocturne, il aperçoit un "ours-lumière".  Cette apparition surnaturelle lui flanque la frousse de sa vie.  A qui pourrait-il se confier sans crainte d'être dénoncé ?

"L'apparence est si mensongère."
A travers leur aventure, nos trois jeunes héros grandissent : la première découvre que la peur est pire qu'un poison; le second, que l'intelligence ne rime pas nécessairement avec bienveillance ; le troisième, qu'on ne peut être sage si on n'a pas vécu (même s'il vaut toujours mieux écouter ses parents !)...
 

Trois  petites histoires extraordinaires saupoudrées de fantastique qui feront, tour à tour, frissonner et réfléchir les jeunes lecteurs.  Un regret peut-être : qu'il n'y ait pas l'une ou l'autre illustration pour soutenir le texte, à l'instar de la sublime image de 1ère de couverture !
 
Avec ce titre, je participe et clôture le
 
 
challenge album

En route pour les 2% !

2 commentaires:

  1. Comme toi, j'ai été littéralement charmée par ce recueil. un billet bientôt, je ne fournis plus !:)

    RépondreSupprimer
  2. J'aime bien la couverture. Je la trouve marrante.
    Bonne semaine.

    RépondreSupprimer

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...