samedi 7 septembre 2013

Débordée, moi ? Plus jamais !


Les Desperate housewives, vous connaissez...
Et sa version française, celle de la tribu des femmes débordées ? 
En guest-stars, on retrouve Emma, 35 ans, en couple, accro à son boulot d'avocate ; Caroline, 38 ans, quatre enfants, femme au foyer ; Sarah, 32 ans, tiraillée entre son boulot d'infirmière, son mari et ses deux enfants ; Anna, 37 ans, divorcée, institutrice, un enfant, en couple avec Philippe, père de deux enfants et Naïma, jeune mère célibataire.

Toutes les cinq doivent jongler entre leurs vies familiale, professionnelle, sociale et amoureuse.  Et comme elles ne sont pas des superwomen (qui peut prétendre l'être franchement ?  Même la trop parfaite Bree Van de Kamp est loin de cette image quand on gratte un peu le vernis !), la vie est loin d'être un long fleuve tranquille ! Heureusement, elles peuvent compter l'une sur l'autre pour se remonter le moral - ou pas !

Cette psycho-bédé pleine d'humour parlera à beaucoup d'entre nous - les femmes qui avons souvent l'art de nous compliquer l'existence !  Page après page, l'auteure nous rappelle tous ces petits trucs et astuces qui peuvent simplifier la vie : apprendre à déléguer, à dire non, à faire le vide, à ne pas remettre au lendemain ce qu'on peut faire le jour-même (cette fameuse procrastination qui nous guette TOUS!), à gérer son stress, ...
Rien de bien neuf me direz vous !  C'est vrai mais une petite piqûre de rappel de temps en temps ne fait pas de tort.  

Le dessin vient tantôt soutenir le texte tantôt quelque peu le contredire, jouant l'avocat du diable et notant au passage que c'est bien beau mais pas toujours simple à appliquer !  Histoire aussi de faire repasser le message sans pour autant nous culpabiliser à tout va.

Énormément d'auto-dérision donc !  C'est sans doute cet aspect qui m'a davantage plu que le reste!  D'ailleurs, ma cadette de 14 ans - heureusement pas encore confrontée aux affres de la vie adulte - l'a lu avec le même plaisir qu'elle dévore les Nombrils ou d'autres bédés mettant en scène des personnages aux prises avec les difficultés de la vie quotidienne.

Pour conclure, une petite suggestion aux responsables de cette nouvelle collection : prévoir peut-être à la fin de l'ouvrage quelques pages complémentaires, de quoi élever le débat et aller plus loin avec, pourquoi pas, des pistes de lectures, films, sites, ...

Pour lire les premières pages, c'est ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...