dimanche 29 septembre 2013

Cendrillon, un conte à la mode - une version haute couture !


Qui ne connait pas le célèbre conte de Cendrillon, cette jeune fille au visage barbouillé de cendres réduite à faire le ménage pour son horrible belle-mère et ses acariâtres belles-sœurs ?
Mais tout prend d'autres couleurs, d'autres textures lorsque c'est Steven Guarnaccia, professeur associé à la Parsons The New School for Design de New York et illustrateur internationalement reconnu qui raconte !

En effet, la cruelle belle-mère comme ses filles - toujours aussi vilaines - portent alors des vêtements des plus raffinés.  






Et, pour le fameux bal, la mère revêt la célèbre robe-corset rose signée Jean-Paul Gauthier.  Tout le monde se souvient de ce "scandaleux" corset porté par Madonna.





Quant à Cendrillon, grâce à son parrain-fée, Karl Lagerfeld affublé d'ailes colorées de papillon, elle qui était vêtue de haillons rapiécés d'imprimés Burberry, Christian Dior, Yves Saint-Laurent, ...  va essayer nombre de tenues des plus époustouflantes.   Citons entre autre le justaucorps de Kansaï Yamamoto créé pour une tournée de David Bowie.



Finalement, elle choisira comme il se doit une robe plus romantique, la robe Statue de La Liberté de Vivienne Westwood...




Vous l'aurez compris, cette relecture du célèbre conte permet à l'auteur d'initier les jeunes lecteurs à la mode.  A côté des vêtements, il y a bien sûr les chaussures et la célèbre pantoufle de vair - de cristal ici, sandales en plastique Muccia Prada obligent !

Deux doubles pages, au début et à la fin de l'album, permettent d'identifier toutes ces pièces avec, pour chacune, le nom de son créateur, sa description, son pays d'origine et l'année de création.  Un éventail intéressant qui donne envie d'en savoir plus sur ces créateurs.  Le pari de l'auteur est donc relevé !

Cet album grand format, à la fois coloré et épuré, permet donc une double lecture, celle du conte quelque peu modernisé (Cendrillon troque notamment son balai contre un aspirateur) d'une part et celle des grands noms qui ont marqué la mode du XXe jusqu'à nos jours.

S'il s'adresse aux enfants dès l'âge de 4 ans, il peut donc être apprécié bien au-delà...  Qui sait, peut-être fera-t-il naître des vocations de stylistes, modistes, maroquiniers, maroquinières, etc.

Pour info, l'auteur n'en est pas à son coup d'essai dans ce domaine des contes revisités puisque son précédent ouvrage, Les trois petits cochons, traite quant à lui de l'architecture !



>


Avec ce titre, je poursuis le

challenge album
(14/18 pour les 3%)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...