lundi 15 juillet 2013

Jolie libraire dans la lumière


 
Il est des livres comme des rencontres, certains peuvent changer une vie…  Maryline, une jolie libraire, s’embarque dans la lecture d’un auteur jusque-là inconnu.  Un titre somme toute banal, une couverture qui lui tire un sourire, une lecture qui la bouleverse dès les premières lignes et la ramène dix ans auparavant.  Plus elle avance dans le récit, plus elle se trouve des points communs avec l’héroïne !  Jusqu’au moment où le doute n’est plus permis : l’auteur relate un épisode de SA vie, un événement douloureux qu’elle a enfoui dans sa mémoire et dont l’écrivain semble avoir été le témoin privilégié…  Comment ?  Pour quoi ?  C’est ce qu’elle va tenter de découvrir.
Avec ce roman optimiste, Frank Andriat fait la part belle aux livres et à ces passeurs de mots que sont les libraires de quartier. Maryline, notre héroïne, est l’une de ces amoureuses des livres qui tâche, au quotidien, dans son « potager d’histoires », de transmettre sa passion des mots.  La dédicace de Frank Andriat est d’ailleurs sans équivoque puisqu’il dédie son livre «aux libraires, aux lettres vives qu’ils partagent ».
Il dresse également le portrait des lecteurs.  Chacun pourra s’y reconnaitre.  Il y a les décidés, ceux qui poussent la porte de la librairie en sachant exactement ce qu’ils cherchent.  Puis, les indécis, qui flânent entre les rayons, qui touchent, lisent quelques lignes, vont même parfois jusqu'à humer les pages.  Ceux qui engagent la conversation avec d’autres, autour d’un livre qu’ils ont lu ou projettent de lire...  (Voilà un joli clin-d 'œil à mes copains d'A l'ombre du grand arbre...)

A l’époque, je ne savais pas que la vie est tissée de correspondances et qu’il ne nous arrive rien au hasard.
Mais ce titre ne se contente pas de défendre le livre et les liens qu’il permet de tisser, il nous parle aussi de la vie qui réserve bien des surprises mais offre aussi, parfois, à celui qui sait la saisir, une seconde chance.  Et quoi de plus merveilleux quand celle-ci vous est offerte par le biais d’une lecture.

La vie l’a rattrapée où elle s’y attendait le moins : dans les livres.  Et, cependant, c’est toujours dans ce qui nous tient le plus à cœur que la vie nous attend.
Le lecteur sera également séduit par la narration originale qui alterne deux récits, celui de « Jolie libraire dans la lumière » et celui du livre qu’elle lit, intitulé « Dans un train »…  Ces deux récits finissent bien évidemment pas se rejoindre.  L’un éclairant l’autre et vice versa. On mène nous aussi l’enquête.
En bref, « ce livre est heureux.  Il invite ses lecteurs à s’émerveiller des petites choses de la vie. »  Une excellente lecture qui plaira à tous les amoureux des livres qui ne manqueront pas de glaner ici ou là l'une ou l'autre phrase qui leur parlera plus particulièrement, comme celle-ci, en ce qui me concerne :

Il lui avait toujours semblé si étrange que, dans un livre, on pût se retrouver, comme en un miroir déformant, mais aussi révélateur de ce que, de soi, on préfère ignorer. 
Avec ce titre, je participe au


Découvrez également le billet enthousiaste de Philippe - D'un livre à l'autre...
 

5 commentaires:

  1. Nous sommes du même avis. Je n'ai encore lu aucune critique négative jusqu'à présent.
    Un bon roman, vraiment très agréable à lire.
    Bonne semaine...sous le soleil.

    RépondreSupprimer
  2. TU donnes très envie de le lire et le sujet ne peut que me plaire ! Merci pour cette découverte !

    RépondreSupprimer
  3. Je viens de chez Philippe et définitivement séduite je vais me procurer ce livre :-)
    C'est un auteur que j'aime beaucoup !

    RépondreSupprimer
  4. Je viens de lire la suite "Le vieil enfant" : un bon moment de lecture mais moins de poésie, je trouve.
    Bonne semaine.

    RépondreSupprimer

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...