vendredi 26 juillet 2013

Ado blues


 

Ado blues est la réponse de Frank Andriat aux nombreux fans qui réclamaient des nouvelles de Raphaël, le héros de La remplaçante.

Dans ce recueil, on retrouve cinq nouvelles, initialement parues dans le magazine iD et la collection Récits-express des éditions Averbode. 
 
Avec L'étrange professeur Triton et http://cauchemars.ok, on verse dans le fantastique.  Dans la première nouvelle, Raphaël est au prise avec son professeur foldingue, fou de littérature classique, qui a réussi à kidnapper ses personnages romanesques préférés: Eugène de Rastignac, Emma Bovary, Poil de Carotte, Monsieur Jourdain,...  Dans la seconde, Anne-Laure appelle son grand frère Raphaël à la rescousse: un monstre sorti tout droit de ses pires cauchemars la harcèle sur son ordinateur !
 
Les trois autres tournent davantage autour des petits et grands malheurs de l'adolescence : les amis, les amours, les emmerdes.  Dans La soirée, on retrouve Anne-Laure qui, a 14 ans, compte bien amener ses parents à respecter leur promesse faite deux ans auparavant : lui permettre d'organiser sa première soirée.  Plus simple à dire qu'à faire !  Heureusement qu'elle peut compter sur sa famille.  Dans Le mariage de Maman, c'est dans celle du petit copain d'Anne-Laure qu'on se glisse.  La mère de Vincent et d'Edouard leur apprend qu'elle est amoureuse et va se remarier.  Si le premier prend plutôt bien la nouvelle, il n'en est pas de même pour le second, bien décidé à tout mettre en œuvre pour garder sa mère !   Et, enfin, avec Grève sauvage, on retrouve Raphaël et son cœur d'artichaut ! Sa nouvelle amoureuse, Adeline, l'attend à l'autre bout de la ville mais une grève surprise des conducteurs de métro vient tout bouleverser...

Pas simple la vie quand on est ado !  Ces cinq récits nous replongent avec justesse dans cette période où tout se vit de manière bien plus intense...  Eclats de rire, coups de/au cœur et coups de blues sont au rendez-vous.

1 commentaire:

  1. Je pense l'avoir lu mais je ne m'en souviens pas du tout.
    Bon weekend.

    RépondreSupprimer

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...