mercredi 22 mai 2013

Chien Pourri

 
Lorsqu'on est moche, bête et puant...  pas simple de trouver un maître qui décèlera votre beauté intérieure !
Dans sa quête de la perle rare, Chien Pourri tombe le plus souvent sur un os !  Va-t-il enfin trouver une famille qui l'accepte comme il est ?
 
Chien Pourri est le deuxième titre de la collection Mouche que je lis.  Et, comme pour Le tamanoir hanté, j'ai passé un excellent petit moment de lecture.
 
L'animal a tout de l'antihéros : estropié de la vie, son apparence de vieille serpillière puante repousse les plus téméraires.  Pour couronner le tout, son intelligence ne vient pas contrebalancer son physique ingrat, loin de là.  Il n'a pas inventé le fil à couper le beurre comme on dit !  Son seul atout : son grand coeur !
 
Cette histoire rigolote illustre à merveille la célèbre réplique du renard dans Le Petit Prince : "On ne voit bien qu'avec le coeur.  L'essentiel est invisible pour les yeux".  La morale y est claire : on ne juge pas quelqu'un pour ce qu'il est mais pour ce qu'il fait !  Aussi laid et idiot soit-il, Chien Pourri sait être là quand ses amis ont besoin de lui et ça, ça n'a pas de prix !
 
Ce petit album parle également à mots couverts des maltraitances faites à l'encontre des animaux... de quoi sensibiliser les enfants à la cause animale.
 
Mais, le plus important pour nos jeunes lecteurs, c'est que ce récit est empli d'humour.  On rit (mais on ne se moque pas) de ce héros improbable qui recherche une pompe pour regonfler son ami Chaplapla, passé sous les roues d'un camion; croit naïvement tout ce qu'on lui raconte ; confond sa droite et sa gauche, sa tête et sa queue...
 
Les illustrations de Marc Boutavant sont elles aussi très réussies.  Dans les yeux de cette pauvre bête, on y lit toute la naïveté du monde.  Ma préférée, celle qui ouvre le récit, représente Chien Pourri gambadant dans un champ de coquelicots et jouant de bon coeur avec son fan-club de mouches ! 

 
 
Un livre pour "les enfants qui aiment déjà lire tout seuls" qui plaira aux enfants, à leurs parents et à tous les amoureux des chiens...  pourris ou non !

Un héros que vous pourrez retrouver dans un deuxième titre en août prochain : Chien pourri va à l'école.  Tout un programme ! 
 

3 commentaires:

  1. Je l'ai commencé hier ! et oh surprise il était dédicacé !

    RépondreSupprimer
  2. Ton article me donne très envie de le lire :-)

    RépondreSupprimer
  3. le chien pourri est un livre tres étonnant et attachant

    Julie de site internet

    RépondreSupprimer

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...