vendredi 12 avril 2013

Nightschool - Le livre des Sorcières 4


Voici donc le 4e et dernier tome de Nightschool, Le livre des Sorcières.  Un cran en dessous du troisième volet mais bon, ne boudons pas notre plaisir...  Pour rappel, la Night School est une école qui ouvre ses portes quand les mortels dorment du sommeil du juste et où se côtoient les créatures de la nuit : sorciers, vampires, loup-garous, etc. 

Alex, notre jeune sorcière, n'a toujours pas trouvé le moindre signe de sa soeur ainée, mystérieusement effacée de la mémoire collective.  La même chose semble sur le point de lui arriver puisque, un matin, une agence fait visiter son appartement soi-disant inoccupé depuis deux ans.  Chassée de chez elle, la jeune fille ne sait plus où aller ni sur qui compter !  Pas simple en effet de se rapprocher des autres quand on est maudite et que son affection porte malheur !
Comme à chaque fois dans ce "global manga" (sens de lecture à l'européenne, format plus grand), on a droit à quatre très belles pages en couleur sur papier glacé qui font l'ouverture du tome.  Pour ce qui est du dessin, il est toujours aussi clair et soigné et se rapproche de plus en plus de celui d'une bédé plus classique (à moins que, mine de rien, je m'habitue aux codes graphiques des mangas !). 

Quant à l'histoire, il faut s'accrocher...  Personnellement, je vous conseille, avant de vous aventurer dans les marais du Léthé qu'alimente la rivière de l'oubli (y plonger revient à disparaitre complètement de la mémoire du monde), de lire les trois pages de bonus de la fin qui présentent les habitants de Nightschool.  Ainsi, vous pourrez plus facilement distinguer qui est qui et qui fait quoi...  Vous serez ainsi prêts à participer à la confrontation finale...

En effet, dans ce tome, tout se bouscule et les évènements s'accélèrent : le Sohren réclame justice, menaçant de destruction le monde entier (c'est toujours un peu la même histoire quand on y pense !)  y compris ses hôtes, Marina, Alex, Renée...  La solution trouvée, "un sort de modification de la réalité hautement sophistiqué et ultra-puisant", quoique déjà vue (notamment dans l'épisode trois d'Harry Potter...), est visuellement bien illustrée...  Comment ?  Je vous laisse le découvrir !  Le final est donc bien mené mais peu original à mon sens.  Par contre, avec le retour à l'équilibre (même provisoire), le tome peut se terminer sur une note d'humour bienvenue.  Ce ton plus léger avait un peu disparu dans le tome précédent.

Dans les bonus illustrés à la fin de l'ouvrage, l'auteure précise qu'il s'agit de la fin d'un cycle mais pas de celle de la série.  C'est plutôt une bonne nouvelle car ce cycle est loin d'avoir répondu à toutes nos interrogations, de nombreux éléments demeurent bien flous et il nous reste bien des choses à découvrir sur ces habitants de la nuit.  A commencer par la relation que va entretenir Alex avec les autres élèves et les professeurs.  Entrée, malgré elle, à la Night School pour rechercher sa soeur, je doute que dans les épisodes suivants, elle retourne à sa formation solitaire.  Dans tous les cas, elle devra plus que jamais composer avec la malédiction qui pèse sur ses épaules...  A suivre donc ! 

Mes avis sur les tomes un, deux et trois !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...