Accéder au contenu principal

Le rêve de l'arbre

Maureen Dor et Olivier Nomblot
Editions Clochette, collection LeLivreAmi, 2011 

La première phrase :
"D'abord il y a Marin."

La dernière :



"Si vous apercevez, un jour, dans un port, un bateau qui s'appelle "Le rêveur", ne dites pas bonjour qu'au capitaine, saluez aussi son compagnon."


Entre les deux...

Il y l'histoire d'une amitié extraordinaire entre un enfant et le chêne qui a poussé au fond de son jardin.
Cet arbre n'est pas un arbre comme les autres...  C'est un arbre à câlins né du trésor que ce petit garçon, à la veille de son entrée à l'école, a planté en secret : son doudou, sa tototte, une de ses petites voitures, son dernier biberon et... un gland trouvé au fond de sa poche !
Les années passent, tous deux grandissent, prennent de la hauteur, rêvent à d'autres horizons...

"L'arbre avait raison : quand marin n'a pas le moral, il se blottit contre son tronc et il a l'impression que les branches l'enveloppent et lui murmurent des mots doux."
Le rêve de l'arbre est une magnifique métaphore du développement d'un enfant et de son passage de l'enfance à l'âge adulte.  Nourri de câlins, bercé d'imaginaire, Marin pousse et grandit harmonieusement.  Et, lorsque le moment est venu pour lui de larguer les amarres, il sait que ses racines sont solides, que peu importe la distance qui le sépare des siens, ils seront toujours là pour lui !

Cette histoire poétique évoque aussi en filigrane le délicat thème de la mort : ce n'est pas parce qu'on meurt sous une forme qu'on ne peut renaître sous une autre semble nous conter son ami le chêne.

En bref, une histoire tendre et magique, superbement illustrée par les dessins colorés d'Olivier Nomblot, un hymne à la vie, à l'amour, au nécessaire lien à tisser avec la nature...

Côté personnel, un récit qui m'a rappelé avec nostagie et émotion un livre de jeunesse, Petit Tom et son ami l'arbre, plus didactique mais bien moins philosophique; ainsi que l'affection toute particulière qui me relie depuis l'enfance à un grand chêne séculaire qui trônait, majestueux, dans le jardin de mes grands-parents...  Contre lui aussi j'aimais me lover en rêvant ma vie.  Aujourd'hui, le jardin et le chêne ont été vendus, je vis ma vie mais sa force ne cesse pour autant de me guider...


Une belle découverte, vraiment !

Pour prolonger la magie :

Commentaires

Publier un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...

Posts les plus consultés de ce blog

Serial Killer

Avis aux élèves de l'IPC et aux autres qui utiliseraient Voie Active Français 2e!  Cet article a déjà été vu 540 fois!  Votre intérêt me touche!  Attention toutefois, cette nouvelle fait également l'objet d'un exercice d'écriture...   donc évitez d'effectuer un "copié-collé"!!!! A bon entendeur, salut! Sylvaine Jaoui, Serial  Killer (Ensemble-Tsédaka), éditions Martinière jeunesse, 2007 Avez-vous déjà participé à une opération " Papy d'un jour "?  Oui?  Non?  Lucas, lui, ne peut y couper.  L'idée de M. Marchal, son professeur d'histoire, ne l'emballe pas du tout.  Et c'est le moins qu'on puisse dire.  Il ne voit pas pourquoi, ne bénéficiant pas lui-même de grands-parents gentils, il irait se "taper les inconvénients des vieux des autres."  La rencontre organisée à la maison de retraite "Les oranges bleues" tourne au cauchemar lorsqu'il se met enfin à lire les lettres de &quo

Moi, Boy - Roald Dahl se raconte

Gallimard Jeunesse 2007 pour cette édition Dans Moi, Boy , le grand Roald Dahl évoque les "incidents" qui ont émaillé ses premières années de vie, de sa naissance à ses vingt ans (de 1916 à 1936).  Ceux qui lui ont laissé un souvenir impérissable.  "Certains furent drôles.  Certains douloureux. Certains déplaisants." comme il le précise dans sa préface. On est cependant bien loin d'une autobiographie classique et pompeuse.  Ces pages se lisent avec autant de plaisir qu'un autre récit de l'auteur.  On y retrouve son humour, son sens inné du récit et on y croise bon nombre de personnages qui semblent familiers - comme tout droit sortis de ses romans ! Au fil des anecdotes évoquées, on découvre ainsi quelques-uns des éléments fondateurs de son oeuvre.  Parfois, il nous l'indique lui-même comme lorsqu'il évoque le lien entre son idée d'écrire son second roman jeunesse, Charlie et la chocolaterie , et les bâtons de chocolat qu'on

A vos risques et périls

Editions Thierry Magnier, 2007 Coup de coeur Ricochet / "Ado d’or" du magazine "Ados-livres / Prix Trégor Ado / Prix de la Citoyenneté / Prix Lire@Sénart L'histoire: 6 ados (3 filles, 3 garçons), une ile perdue dans l'océan Indien, des épreuves, des caméras, 12 semaines d'aventure avec, à la clé, l'espoir pour chacun de remporter 10.000 euros!  Bienvenue dans l'émission "A vos risques et périls"!  Jamais une émission de téléréalité n'aura mieux porté son nom! Mon avis: Ce livre m'a réellement surprise et j'ai passé un excellent moment en sa compagnie.  Pourtant, au début, j'ai pensé (à tort) que l'auteur ne s'était pas foulée et nous proposait une simple transposition de tout ce que l'on peut voir depuis des années sur nos petits écrans: l'arrivée en hélicoptère et le largage au bout d'une corde, la construction de la cabane, la recherche de nourriture, les tensions dans le groupe