dimanche 31 mars 2013

Cédric 27 - C'est quand qu'on part ?


Comme l'an passé, à la même période, les cloches nous apportent le nouveau Cédric.  Avec le temps glacial que nous connaissons cette année, la couverture de ce 27e tome aurait de quoi nous mettre un peu de baume au cœur !   

En effet, pour une fois, Cédric et Pépé ont accepté d'accompagner la famille en vacances !  Mais, à la dernière minute, un petit grain de sable (ou plutôt un bon gros matelas) vient tout compromettre !  Le père et la mère de Cédric finissent, comme à chaque fois, par capituler et partir seuls. 

Dommage !  On aurait bien aimé voir Cédric et Pépé accumuler les gags sur les plages et se réchauffer en leur compagnie !   Le "départ en fanfare" retombe un peu comme un soufflé...  On se contente donc de suivre Cédric et son acolyte dans leurs (més)aventures at home. 

Dans ce tome, l'auteur réinvente une fois de plus les querelles familiales, les déconvenues amoureuses de Cédric, la tendre complicité entre Cédric et son grand-père.  S'y glissent aussi quelques apprentissages de la vie  : le célèbre diviser pour régner avec "La tarte de la discorde" au il ne faut pas se mêler des affaires d'autrui avec "De quoi je me mêle !" en passant par l'arroseur arrosé avec "Dure réalité"... 

De-ci, de-là, on retrouve également avec plaisir quelques clins-d’œil humoristiques à l'actualité : politique pour commencer avec plusieurs références à la campagne présidentielle française Sarko-Hollande;  avenir de la BD pour suivre avec toutes les questions de son devenir face à la montée des nouvelles technologies.  Ces éléments se cachent comme d'habitude dans les petits détails des planches (une inscription sur un camion, des affiches sur un mur, les pages du journal du pépé, etc.)

En conclusion, un album sans réelles surprises mais toujours aussi plaisant à parcourir !

Pour aller plus loin:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...