Accéder au contenu principal

Concours 1er anniversaire - les résultats


Il y a quinze jours, le blog fêtait son tout premier anniversaire.  A cette occasion, je vous proposais un petit concours d'écriture où chacun était invité à répondre à la question : "Pourquoi je lis ?"
 
Cinq courageux se sont lancés... 
Voici leurs réponses :
 
Pierre, qui a le sens de la formule :
Pour l'odeur du papier ... et parce que quitte à couper des arbres, autant les entreposer sur mes rayonnages.
 
Idem pour Astrid :
Je lis en diagonale pour en oublier la ligne droite de vie.
 
Claire pour qui la lecture est intimement liée à sa vie :
Pourquoi je lis : Tout d'abord, quand j'étais adolescente, c'était surtout par curiosité et par quête. Curiosité d'apprendre et quête, soif de quelque chose de plus haut que moi. D'où mes lectures du moment, sur les dieux grecs, mais surtout égyptiens. Quand j'avais 18 ans, le monde me paraissait plus cruel, avec cette impression que j'avais de ne pas être comprise (depuis fort longtemps) alors la lecture est devenu un échappatoire. J'ai ainsi découvert la Case de l'Oncle Tom, et surtout Simone de Beauvoir avec Tous les Hommes sont mortels. Mais il faut dire que quelques années plus tôt, j'avais découvert Antigone d'Anouilh, ce fut une révélation. Antigone c'était moi! Depuis le livre de Simone de Beauvoir, je n'ai plus cessé de lire. J'ai découvert vers 26 ans Cioran de façon modeste. Des propos écrits de Cioran faisaient écho à ce que je vivais à l'époque. Puis un jour, je me suis dite, j'avais 37 ans environ, qu'il serait temps de découvrir (par curiosité) Duras.
Dans mon commentaire, j'ai passé certains détails, mais ce qui ressort de ces lectures est purement existentiel lié à la curiosité. Je lis des livres de bien-être aussi. Car on n'a qu'une vie et il faut en profiter. Et la lecture est un espace à soi qu'on s'offre.
 
Nathan (16 ans) qui nous propose la version de son auteur préféré et la sienne (celle d'un écrivain en herbe): 
Moi je choisirais une phrase de Télérama: interview de Timothée de Fombelle (auteur au hasard bien sûr :] ), il en a dites de très belles sur l'imaginaire, mais c'est celle-ci qui décrit à merveille ce que je ressens sur la lecture: "Le livre est un objet inégalable dans sa capacité à faire bouger le cerveau humain. Aucune drogue, aucun matériel électronique, aucun jeu vidéo ne peut à ce point s'imprimer différemment dans chaque cerveau, chaque mémoire, créer des étincelles et des ricochets avec des souvenirs pour chacun différents."

Pourquoi l'Homme cherche-t-il comme puissance supérieure qui guide nos pas dans un Dieu ou un esprit immense et céleste, alors que des petits caractères noirs sur une page sont capables de créer des émotions incomparables, du rire aux larmes, et de donner la vie ?
 Pépita à qui le monde appartient :
Tout simplement parce que les livres font partie de ma vie depuis très longtemps, parce que c'est devenu vital, parce qu'il m'habitent, parce qu'avec eux, on n'est jamais seuls, parce que ce sont de merveilleux compagnons. Du haut des mes six ans, quand j'ai compris que tous ces signes disaient quelque chose, j'ai réalisé que le monde m'appartenait ! Depuis, j'ai beaucoup lu...et j'ai découvert aussi qu'il y a certains livres, on dirait que l'auteur les a tout spécialement écrit pour vous et ça, c'est extraordinaire ! Ils sont aussi vecteurs d'émotions, et l'émotion, c'est la vie. Ma seule crainte est qu'en vieillissant, mes yeux ne suivent plus...mais en attendant, je profite de toutes les découvertes qu'ils offrent. Pour finir sur une belle phrase, j'aime tout particulièrement celle-ci de Julien Green : "Un livre est une fenêtre par laquelle on s'évade".
 
Merci à tous les cinq !

RESULTATS !!!!

Etant donné que Pierre (par choix) et Astrid (parce qu'elle n'a pas posté son commentaire sur le blog (cf. modalités pratiques) et n'a pas ainsi manifesté explicitement son désir de participer :-( ) sont hors concours,
j'ai mes trois gagnants  (sans devoir passer par l'étape du vote) !  Il s'agit donc de :

J'attends vos mails avec votre choix entre les trois titres proposés (pour la BD, cela peut être un autre tome que le 5 !) ainsi que vos coordonnées !

Peut-être me demanderez-vous : "Et toi ?"

Je répondrais :

Je lis parce que, pendant ma lecture, le temps arrête sa fuite en avant...  Je retrouve ainsi encore et encore le sentiment de plénitude découvert enfant...
Et que, depuis un an, ce plaisir solitaire est devenu une extraordinaire passerelle vers les autres...  Une lecture partage ! 

Et même si le concours a remporté un succès mitigé (toujours mieux que la seule participation du 1er !!!!) ,

Commentaires

  1. Quelle belle surprise ! merci Céline ! je ne savais même pas pour les livres à gagner, participer, c'est déjà tellement bien !
    J'aime le mot utilisé de plénitude...lire me procure ce sentiment là aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureuse de te faire cette petite surprise ;-) J'espère qu'un des titres te conviendra...

      Supprimer
  2. Je n'avais pas remarqué ton petit concours. Dommage!
    Bon anniversaire à ton blog et bon weekend.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ! Oui ! Dommage ! Aurais bien aimé te lire sur cette question :-)
      Partie remise ?

      Supprimer

Publier un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...

Posts les plus consultés de ce blog

Serial Killer

Avis aux élèves de l'IPC et aux autres qui utiliseraient Voie Active Français 2e!  Cet article a déjà été vu 540 fois!  Votre intérêt me touche!  Attention toutefois, cette nouvelle fait également l'objet d'un exercice d'écriture...   donc évitez d'effectuer un "copié-collé"!!!! A bon entendeur, salut! Sylvaine Jaoui, Serial  Killer (Ensemble-Tsédaka), éditions Martinière jeunesse, 2007 Avez-vous déjà participé à une opération " Papy d'un jour "?  Oui?  Non?  Lucas, lui, ne peut y couper.  L'idée de M. Marchal, son professeur d'histoire, ne l'emballe pas du tout.  Et c'est le moins qu'on puisse dire.  Il ne voit pas pourquoi, ne bénéficiant pas lui-même de grands-parents gentils, il irait se "taper les inconvénients des vieux des autres."  La rencontre organisée à la maison de retraite "Les oranges bleues" tourne au cauchemar lorsqu'il se met enfin à lire les lettres de &quo

Moi, Boy - Roald Dahl se raconte

Gallimard Jeunesse 2007 pour cette édition Dans Moi, Boy , le grand Roald Dahl évoque les "incidents" qui ont émaillé ses premières années de vie, de sa naissance à ses vingt ans (de 1916 à 1936).  Ceux qui lui ont laissé un souvenir impérissable.  "Certains furent drôles.  Certains douloureux. Certains déplaisants." comme il le précise dans sa préface. On est cependant bien loin d'une autobiographie classique et pompeuse.  Ces pages se lisent avec autant de plaisir qu'un autre récit de l'auteur.  On y retrouve son humour, son sens inné du récit et on y croise bon nombre de personnages qui semblent familiers - comme tout droit sortis de ses romans ! Au fil des anecdotes évoquées, on découvre ainsi quelques-uns des éléments fondateurs de son oeuvre.  Parfois, il nous l'indique lui-même comme lorsqu'il évoque le lien entre son idée d'écrire son second roman jeunesse, Charlie et la chocolaterie , et les bâtons de chocolat qu'on

A vos risques et périls

Editions Thierry Magnier, 2007 Coup de coeur Ricochet / "Ado d’or" du magazine "Ados-livres / Prix Trégor Ado / Prix de la Citoyenneté / Prix Lire@Sénart L'histoire: 6 ados (3 filles, 3 garçons), une ile perdue dans l'océan Indien, des épreuves, des caméras, 12 semaines d'aventure avec, à la clé, l'espoir pour chacun de remporter 10.000 euros!  Bienvenue dans l'émission "A vos risques et périls"!  Jamais une émission de téléréalité n'aura mieux porté son nom! Mon avis: Ce livre m'a réellement surprise et j'ai passé un excellent moment en sa compagnie.  Pourtant, au début, j'ai pensé (à tort) que l'auteur ne s'était pas foulée et nous proposait une simple transposition de tout ce que l'on peut voir depuis des années sur nos petits écrans: l'arrivée en hélicoptère et le largage au bout d'une corde, la construction de la cabane, la recherche de nourriture, les tensions dans le groupe