samedi 12 janvier 2013

Vivre avez Balzac


"Paul (ou Joris?) est tombé nez à nez avec le grand homme qui dans un petit cadre végétait. Ce livre est le témoignage de cette rencontre, retranscrite sur du papier avec de l'encre et une plume. Quelle drôle d'idée !"
L'histoire :

Pas simple de vivre avec son idole. Surtout quand celle-ci refuse obstinément de rester dans son cadre ou qu'elle manigance pour en obtenir un plus beau, un plus grand... Pas évident tous les jours de composer avec son ego surdimensionné, sa suscepibilité exarcerbée et sa propension désagréable à se mêler de votre vie privée !
Mon avis :
Pour Paul, la vie n'est pas simple, il doit composer avec d'un côté son admiration pour le génie de son idole, Balzac, auteur de la Comédie humaine et, d'un autre côté, avec son exaspération pour la place grandissante qu'il occupe dans sa vie.

Vie amoureuse, tout d'abord, puisque soit il tombe sur des filles qui elles aussi partagent cette passion dévorante pour l'auteur du XIXe siècle et dans ces cas-là : ménage à trois, bonjour les dégâts ! Soit sur celles qui le dénigrent et avec qui les relations se soldent là aussi par un échec !

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir...)
 
Vie professionnelle ensuite. Comment ne pas pester lorsqu'on peine à écrire son article et qu'on pense à la facilité apparente avec laquelle son auteur fétiche a écrit ses 18 000 pages !

 Vie de lecteur enfin où les autres auteurs souffrent immanquablement de la comparaison avec le grand maitre...

 Cette vie de couple particulière, Joris Clerté la croque à merveille. On passe d'un gag à l'autre avec énormément de plaisir et on aborde ainsi une multitude de sujets : la vie et l'oeuvre de Balzac, ses habitudes d'écriture (ses marottes), la qualité (ou pas) des écrivains d'aujourd'hui, la génération SMS, etc.

Le dessin se réduit au strict minimum - de petits rectangles, des traits simples, peu de texte - mais fait mouche à chaque fois ! Et on s'attache aux personnages, comme si, à leur tour, il étaient eux aussi sorti de l'album pour nous conter leurs mésaventures.
 
En conclusion, une excellente façon de (re)découvrir ce grand monsieur et, pourquoi pas ensuite, se (re)plonger dans les 50 centimètres de son oeuvre !
 
 
Pour aller plus loin:




J'ai eu la chance de recevoir ce titre dans le cadre du dernier Masse Critique Babelio.
Enfin, avec ce billet, je participe au






tous les livres sur Babelio.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...