mardi 22 janvier 2013

Le mardi sur son 31 (39) - De grandes espérances


 
Finalement, ça a du bon d'être grippée...  Un peu de lecture et beaucoup de repos : voilà une prescription qui me convient.
 
J'ai donc entamé doucement mais sûrement ce monument de la littérature française : De grandes espérances de Charles Dickens.  Il s'agit ici d'une version adaptée par Marie-Aude Murail, autre monument de la littérature jeunesse, et agrémentée de splendides aquarelles de Philippe Dumas. 

A propos de cette adaptation, Marie-Aude Murail précise :


"Mon travail d'adaptatrice a été celui que je faisais quand je lisais Dickens à voix haute à mes enfants, et que Dickens pratiquait lui-même sur ses oeuvres quand il devait les lire en public. J'ai ôté au récit ses longueurs et ses redondances, j'ai donné aux personnages et aux phrases même cette netteté qui fait que les choses vous sautent aux yeux, que ce soit la terrifiante rencontre du petit Pip avec le forçat évadé au milieu des tombes du marais ou l'apparition spectrale de Miss Havisham, la fiancée trahie qui n'a plus jamais quitté sa robe de mariée."

 
Page 31, on peut lire :
 
"La dernière fois que je le vis, il avait la tête penchée sur son genou, il limait toujours son fer, et la dernière chose que j'entendis de lui, en m'arrêtant dans le brouillard pour écouter, ce fut la lime qui allait toujours."



Le mardi sur son 31 est un rendez-vous hebdomadaire sorti tout droit de l'imagination fertile de Sophie des Bavardages de Sophie! Le principe est simple: tous les mardis, ouvrir le livre qu'on est en train de lire à la page 31 et sélectionner une phrase... L'occasion de parler de sa lecture en cours!

2 commentaires:

  1. ça me rappelle qu'il m'attend aussi...

    RépondreSupprimer
  2. Tiens, une adaptation par Marie-Aude Murail. Je la lirais volontiers. Par contre, le texte original pourrait me rebuter.
    Je suis aussi grippé mais, pour l'instant, j'arrive à aller travailler en emportant ma panoplie de médicaments.
    Soigne-toi bien.

    RépondreSupprimer

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...