mercredi 26 décembre 2012

Le tourneur de page 2 - Vers l'inconnu






"Le bonheur ne se décrète pas."

L'histoire :

Après avoir passé l'hiver à l'abri de leur grotte, Alkan et ses amis se décident enfin à rejoindre les villageois qui ont fui vers les Terres inconnues.  Mais Iriulnik, la terrible tourneuse-alpha, plus cruelle que jamais, échafaude un plan machiavélique  afin de les prendre dans ses filets.  Du côté de la Bulhavre, des voix s'élèvent en secret pour dénoncer l'envers sordide de cette dictature du bonheur.  La révolution est-elle en marche ? 
 
Mon avis:
"Ce qui se courbe jusqu'à terre gagne assez de ressort pour se redresser jusqu'au ciel."
 
Un deuxième tome tout aussi réussi que le premier.  J'y ai retrouvé avec plaisir nos jeunes héros : Alkan et son frère Tahar, Artelune, Berlusin, Adélou,...  Dans cet épisode, ils vivent une multitude d'aventures qui les mène à la rencontre de l'autre, parfois ennemi, parfois ami, voire même les deux !  Ces épreuves leur permettent de grandir, de mûrir et de confirmer leurs idéaux de justice, de tolérance et de respect de la vie.  A ce titre, aussi jeunes soient-ils, ils donnent très souvent la leçon à des adultes bien plus attentistes...
 
Côté narration, on ne change pas une recette qui fonctionne: l'auteure alterne les chapitres tantôt centrés sur nos héros, tantôt sur le destin de ceux qui sont tombés dans les griffes des Tourneurs, tantôt sur les villageois et les moeurs bien particulières du Peuple de la Mère qui les a recueillis, tantôt sur la tourneuse-alpha et son évolution inattendue...  Cette façon de procéder associée à des chapitres courts entraine la lecture et on s'étonne d'avoir lu en peu de temps les 615 pages de ce tome !
 
Côté révélations, ce deuxième volet est un feu d'artifice.  Les destins des personnages se croisent dans le présent mais également dans le passé.  L'envers du décor est enfin révélé.  Que sont réellement les centres de fin de vie?  Quel est le sort de tous ceux dont le peuple oublie même l'existence ?  Qui est réellement Iriulnik ? Y a-t-il un salut possible pour elle ? 
 
En filigrane, toujours, ces questions politico-philosophiques voire éthiques. Jusqu'où l'homme peut-il aller pour défendre un idéal de bien commun ?  Le pouvoir induit-il forcément des choix qui vont à l'encontre des intérêts individuels ?  Peut-on justifier la souffrance de quelques-uns par le bien-être qu'en retire l'humanité toute entière ? Ces questions se posent à propos du régime instauré par le Tourneur de Page mais également au sein du peuple qui survit en dehors des murs de la Bulhavre et où s'opposent survie de l'espèce et droit pour les jeunes filles à disposer de leur corps...
 
Un débat qui est loin d'être clos puisque ce deuxième tome s'achève sur la question de l'après...
 
"Il ne suffit pas de prendre le pouvoir.  Encore faut-il avoir la volonté de l'exercer.  Qui va décider de l'avenir (...)  ?  Qui va répondre aux besoins des habitants ?"
 
Pour info, le tome 3 est prévu en octobre 2013 !
 
Pour aller plus loin:
 
 
 
 
 

1 commentaire:

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...