dimanche 18 novembre 2012

Le tourneur de page (1) - Passage en Outre-Monde


Editions Eveil et découvertes, 2011
roman 12 et +
L'histoire:
 
Sous la Bulhavre, la vie est d'une ennuyeuse perfection.  Pas question d'enfreindre les 10000 règles édictées par le Tourneur de Page, à commencer par celle-ci : "Sous la Bulhavre, la vie est obligatoirement heureuse"!  Pourtant, les deux frères Alkan et Tahar rêvent de braver l'interdit...  Jusqu'où les emmènera cette soif irrépressible de liberté ?
 
Mon avis :
 
Comme l'indique à raison le bandeau, le Tourneur de Page est "Un récit captivant : vous ne le lâcherez qu'à la dernière page !" 
 
On peut dire qu'il s'agit d'un livre d'anticipation.  Dans un futur indéterminé, les hommes ont détruit leur environnement en exploitant démesurément ses ressources et en se faisant la guerre jusqu'à la grande extinction.  Un homme, à la manière de Noé, a tourné la page...  Espérant que la terre puisse se guérir loin des hommes, il a isolé l'humanité dans une bulle.  Pour la pérennité des espèces, la vie des hommes sous la Bulhavre est contrôlée de A à Z: parqués dans des quartiers séparés en fonction de leur couleur de peau, de leur âge, de leur potentiel, ils sont manipulés grâce à la misphère greffée à leur nombril dès la naissance.  Cet interface permet tout aussi bien de les soigner que d'effacer leurs souvenirs voire les tuer... 
 
Maintenus sous la coupe d'un système bien rôdé, les hommes sont devenus des "robots" interchangeables et ont perdu l'essence même de leur humanité : leur libre arbitre !
 
C'est dans ce contexte qu'on suit le long parcours pour la liberté de deux enfants, Alkan et Tahar.  Pour des raisons différentes, que je vous laisse découvrir, tous deux se retrouvent libérés de leur misphère, séparés de leurs parents qui ont oublié leur existence et malheureusement séparés l'un de l'autre...  Ils n'auront de cesse de se retrouver !
 
On assiste donc à une aventure palpitante, sans aucun temps mort, où l'on suit avec plaisir les péripéties de l'un comme de l'autre.  D'autres personnages, hauts en couleur, viennent compléter le tableau.  Il y a tous les fugitifs d'Outre-Monde qui recueillent Alkan et lui font découvrir le Monde, le vrai, avec sa météo variable, ses mets succulents, ses livres inconnus, etc.  Alkan se liera d'amitié avec plusieurs d'entre eux qui, le moment venu, l'aideront à mettre en oeuvre son projet...  De son côté, Tahar, trouvera en Adélou, un Potentiel comme lui, un allié solide.  Au final, c'est une petite troupe de six ados qui braveront les terribles Restor et Iriulnik, les Tourneurs-alphas sanguinaires de Bulhavre qui se sont jurés de traquer à mort les fugitifs.
 
L'univers créé par l'auteur est aussi riche sur le fond que sur la forme.  C'est sans à coup qu'on tourne les pages de cette histoire.  Les chapitres sont courts et variés.  Ils nous permettent de suivre en alternance le cheminement des deux personnages principaux et de leurs alliés ou ennemis.  Même s'il s'agit avant tout d'un récit d'aventure, l'auteure ne fait pas non plus l'impasse sur les sentiments des personnages et sur l'importance de l'amour dans leur vie.  De même, elle n'édulcore en rien les actes de barbarerie perpétrés par les méchants de l'histoire...  On y retrouve également, en filigrane, une réflexion critique sur certaines dérives philiosophiques et politiques de notre société, malheureusement toujours d'actualité...
 
"Je sais que tu a du mal à le comprendre.  Tu n'as connu qu'une manière d'aborder la société jusque là, on ne peut pas t'en vouloir.  Je vais tenter de te dire les choses simplement.  Nous pensons que la diversité ne peut qu'être enrichie par la rencontre d'un homme et d'une femme, quelle que soit leur couleur.  Le Tourneur de Page prétend préserver une diversité, celle qu'il estime être bonne.  Mais la diversité naît justement des mélanges."
 
Si le tome se termine sur quelques révélations de taille qui pourraient bien remettre en cause tous les fondements de la Bulhavre, l'auteure nous propose cependant un certain retour à l'équilibre...  Une trêve bienvenue avant de replonger dans des aventures qui s'annoncent plus périlleuses que jamais.  Le dernier chapitre nous présente en quelques mots les rêves, doutes, interrogations de chacun des protagonistes...  De quoi nous donner envie de se plonger illico presto dans le deuxième tome !  Surtout que celui-ci augure la découverte de nouvelles Terres !
 
Petit plus anecdotique, j'ai adoré caresser les pages de qualité supérieure de ce livre ainsi que d'entendre le délicieux bruit de neige qu'elles offraient lorsqu'elles se frottaient l'une contre l'autre !  (Hi!  Hi!  Sensations difficilement explicables pour les non initiés...)
 
Bref, une totale réussite et une belle découverte !  Merci aux éditions Eveil et découvertes.
Alors, vous aussi, tournez les pages et plongez-vous dans ce "récit captivant"...
 
Une bonne idée de cadeau à déposer
dans les petits souliers de vos ados !
 
Pour aller plus loin:

 
 

2 commentaires:

  1. Oui, je pense l'acheter pour mon ado de 15 ans (ça le changera de Bottéro !). Je l'ai suggéré en achat à la médiathèque aussi....

    RépondreSupprimer
  2. Pas trop envie de récit d'anticipation pour le moment.
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...