Accéder au contenu principal

La vie est faite de cadeaux surprises...

Une belle surprise dans ma boite aux lettres en revenant du boulot !


Voici les mots de Marie-Aude Murail à propos de cette belle brique de 528 pages !
 
" De grandes espérances est tout à la fois une histoire d'amour et un thriller, une comédie sociale et un roman populaire.  On y trouve tous les ingrédients qu'on associe au nom de Dickens : un petit orphelin martyrisé, une mystérieuse fortune ou un homme de loi tortueux, mais aussi, plus insolite, un narrateur, Philip Pirrip, dit Pip, antihéros à l'humour acidulé, et qui peine à grandir tout au long de cette éducation sentimentale à l'anglaise.

Mon travail d'adaptatrice a été celui que je faisais quand je lisais Dickens à voix haute à mes enfants, et que Dickens pratiquait lui-même sur ses oeuvres quand il devait les lire en public.  J'ai ôté au récit ses longueurs et ses redondances, j'ai donné aux personnages et aux phrases même cette netteté qui fait que les choses vous sautent aux yeux, que ce soit la terrifiante rencontre du petit Pip avec le forçat évadé au milieu des tombes du marais ou l'apparition spectrale de Miss Havisham, la fiancée trahie qui n'a plus jamais quitté sa robe de mariée.
 
J'ai souhaité que De grandes espérances soit illustré comme l'étaient tous les romans de Dickens à leur parution.  Les aquarelles de Philippe Dumas seront pour le lecteur autant  de fenêtres sur ce monde contrasté qui envoûta mon imagination quand j'avais seize ans, la Merry England des tavernes, des braves gebs et des cottages fleuris, et l'Angleterre crépusculaire des écluses noyées sous la pluie et des bas-fonds  de Londres à l'ombre du gibet d'Old Bailey.  "
 
Merci à l'école des loisirs pour ce très beau cadeau dont je vous reparle très vite !
Peut-être une bonne idée de cadeau de Noël...

Commentaires

  1. la chance !!! j'aime particulièrement les illustrations de Philippe Dumas et plus encore depuis que j'ai eu la chance de voyager à ses côtés dans le TGV, rencontre non-prévue ! c'était chouette ! il illustrait alors Miss Charity et j'ai eu le plaisir de voir les dessins originaux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai feuilleté l'ensemble pour découvrir les illustrations : elles sont très belles et me rappellent celles qui illustraient les vieux livres de notre bib familiale ;-) Tu as eu de la chance aussi de rencontrer ce grand illustrateur !

      Supprimer

Publier un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...

Posts les plus consultés de ce blog

Serial Killer

Avis aux élèves de l'IPC et aux autres qui utiliseraient Voie Active Français 2e!  Cet article a déjà été vu 540 fois!  Votre intérêt me touche!  Attention toutefois, cette nouvelle fait également l'objet d'un exercice d'écriture...   donc évitez d'effectuer un "copié-collé"!!!! A bon entendeur, salut! Sylvaine Jaoui, Serial  Killer (Ensemble-Tsédaka), éditions Martinière jeunesse, 2007 Avez-vous déjà participé à une opération " Papy d'un jour "?  Oui?  Non?  Lucas, lui, ne peut y couper.  L'idée de M. Marchal, son professeur d'histoire, ne l'emballe pas du tout.  Et c'est le moins qu'on puisse dire.  Il ne voit pas pourquoi, ne bénéficiant pas lui-même de grands-parents gentils, il irait se "taper les inconvénients des vieux des autres."  La rencontre organisée à la maison de retraite "Les oranges bleues" tourne au cauchemar lorsqu'il se met enfin à lire les lettres de &quo

Moi, Boy - Roald Dahl se raconte

Gallimard Jeunesse 2007 pour cette édition Dans Moi, Boy , le grand Roald Dahl évoque les "incidents" qui ont émaillé ses premières années de vie, de sa naissance à ses vingt ans (de 1916 à 1936).  Ceux qui lui ont laissé un souvenir impérissable.  "Certains furent drôles.  Certains douloureux. Certains déplaisants." comme il le précise dans sa préface. On est cependant bien loin d'une autobiographie classique et pompeuse.  Ces pages se lisent avec autant de plaisir qu'un autre récit de l'auteur.  On y retrouve son humour, son sens inné du récit et on y croise bon nombre de personnages qui semblent familiers - comme tout droit sortis de ses romans ! Au fil des anecdotes évoquées, on découvre ainsi quelques-uns des éléments fondateurs de son oeuvre.  Parfois, il nous l'indique lui-même comme lorsqu'il évoque le lien entre son idée d'écrire son second roman jeunesse, Charlie et la chocolaterie , et les bâtons de chocolat qu'on

A vos risques et périls

Editions Thierry Magnier, 2007 Coup de coeur Ricochet / "Ado d’or" du magazine "Ados-livres / Prix Trégor Ado / Prix de la Citoyenneté / Prix Lire@Sénart L'histoire: 6 ados (3 filles, 3 garçons), une ile perdue dans l'océan Indien, des épreuves, des caméras, 12 semaines d'aventure avec, à la clé, l'espoir pour chacun de remporter 10.000 euros!  Bienvenue dans l'émission "A vos risques et périls"!  Jamais une émission de téléréalité n'aura mieux porté son nom! Mon avis: Ce livre m'a réellement surprise et j'ai passé un excellent moment en sa compagnie.  Pourtant, au début, j'ai pensé (à tort) que l'auteur ne s'était pas foulée et nous proposait une simple transposition de tout ce que l'on peut voir depuis des années sur nos petits écrans: l'arrivée en hélicoptère et le largage au bout d'une corde, la construction de la cabane, la recherche de nourriture, les tensions dans le groupe