samedi 30 juin 2012

Seuls 3 - Le clan du requin





A bord de leur bus aménagé, nos cinq héros parcourent le pays à la recherche d'habitants, sans succès !  Alors qu'ils sont attaqués par une bande de chiens redevenus sauvages, ils sont sauvés par Saul, chef autoproclamé du clan du requin, une bande d'enfants qui vivent bien à l'abri, au sein d'un ancien parc d'attractions.  Nos cinq amis pourront-ils se plier aux règles du clan ?

Un 3e tome bien plus dense.  Outre la trame de fond qui reste bien présente pour les héros: comprendre ce qui s'est passé et retrouver leurs parents, on touche ici sans en avoir l'air à plusieurs thèmes importants.

Tout d'abord, celui du pouvoir et plus précisément de la dictature.  Saul qui s'intéresse à tout ce qui touche à Hitler ne supporte aucune concurrence, dirige son "peuple" d'une main de fer et édicte des lois qui restreignent les libertés individuelles...  Aura-t-il le même destin que son idole ?

Ensuite, celui de la répartition des tâches entre les garçons et les filles.  Leïla s'offusquera d'ailleurs qu'on la coltine à la cuisine ou à la lessive alors qu'elle préfère de loin bricoler.  Et son interlocutrice de rétorquer en évoquant le fait que ce clivage existe depuis bien longtemps, pour preuve les catalogues de jouets: "Le bricolage, c'est à la page "garçon", et la dînette, c'est à la page "fille" !  C'est pas une preuve, ça ?"

Enfin, dans ce tome, on évoque également la problématique des enfants surdoués, incompris par les autres et pris pour des débiles.

Côté intrigue, ce tome est plein de rebondissements.  Avec la multiplication des personnages, les interactions sont plus nombreuses et le rythme plus soutenu.  Nos héros vont-ils adhérer au clan ou au contraire s'en émanciper ?  Comment vont réagir Dodji et Leïla, peu habitués à se laisser commander ?

Au terme du volume, l'énigme concernant la grande disparition est elle aussi relancée avec l'apparition fugitive de deux personnages mystérieux qui semblent en savoir très long sur ce qui se passe réellement.

Dernier point, le cadre.  Treasure Island se situe en bordure de mer.  Ce changement de décor nous change agréablement des paysages urbains des deux premiers tomes.

A suivre...
Pour la critique du tome 4, c'est ici...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...