samedi 5 mai 2012

Noces de sel (poème)

Je t'ai aimée le temps de noces de sel
Un instant fugace ou une éternité
Au sablier de mon coeur s'amoncellent
Les grains de tristesse que tu y as laissés

La beauté de ton visage s'en est allée
Dans le vent mauvais du désamour
Même si je vois encore l'ombre étoilée
De ton corps nu dans le vestige du jour

Mon pauvre coeur se meurt, rongé de sel
D'avoir trop longtemps cru qu'on l'aimait
Et peu à peu s'émiette et chancelle
D'avoir espéré qui le fuyait

Je t'ai aimée le temps de noces de sel
Un instant fugace ou une éternité
Au sablier de mon coeur s'amoncellent
Les grains de tristesse que tu y as laissés.

Noces de sel, Maxence Fermine, Albin Michel

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...