mercredi 18 avril 2012

Houba! Une histoire d'amour



Petite surprise au fond d'un sac "fourre-tout" acheté à l'occasion du Télévie

Cet album a été réalisé d'après "Le nid des Marsupilamis" créé par André Franquin et édité à 50 000 exemplaires numérotés de 1 à 50 000.  J'ai le n° 18 736!!!


L'histoire:

Forêt palombienne.  Le marsu vaque à ses occupations habituelles: cueillette, pêche, sieste, farces aux dépens des prédateurs un peu trop envahissants...  Bref, il vit une vie de rêve lorsqu'il est, tout à coup, attiré par un chant mélodieux!  Une splendide marsu se pavane sur la rive opposée...  Marsu n'aura de cesse de conquérir le coeur de sa belle!  Un simple "Houba!" sera loin de suffire...

Mon avis:

Cet album sans dialogue, à part les célèbres "Houbi!  Houba!", est une adaptation de l'album d'origine "Le nid des Marsupilamis", un des gros succès de Franquin.  Dans cette relecture, le parti pris a été de ne reprendre que les passages concernant la vie des Marsupilamis dans leur milieu de vie naturel, la forêt palombienne.  L'album relate la rencontre entre le Marsupilami et l'élue de son coeur.  On a donc droit à la parade nuptiale de la Marsupilamie; les essais de séduction, pas toujours très fructueux mais savoureux, de notre don juan de marsu; l'installation du nid et la naissance de trois petits marsus, adorables et espiègles!



Malgré les années, cette histoire reste universelle et intemporelle!  Pas étonnant qu'elle ait été rééditée à l'occasion de la saint Valentin!
Humour, amour et tendresse sont les trois mots clés de cet album.  L'abscence de paroles n'est pas un handicap!  Les gags sont essentiellement visuels et les nombreuses onomatopées soutiennent l'histoire!  Aussi, il peut être proposé aux jeunes lecteurs!

Mon passage préféré est illustré par la planche ci-dessus.  Pas évident de démêler les queues de trois bambins remuants!  Le petit clin d'oeil au "vilain petit canard" m'a également fait sourire.  Quant au mystère qui accompagne la naissance de ces bébés, vous risquez d'être surpris, surtout les pros en sciences!

En conclusion:  Au delà de la polémique qui a entouré la sortie de cet album, les détracteurs reprochant à Marsu productions une opération financière dénaturant l'oeuvre de Franquin, j'ai trouvé cette relecture agréable.  Elle  rappellera des souvenirs aux amateurs de la première heure et plaira à la nouvelle génération!

Pour rappel, actuellement dans les salles, le Marsupilami d'Alain Chabat qui lui aussi fait couler beaucoup d'encre (cf.  la chronique de Hugues Dayez)!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...