dimanche 11 mars 2012

Papillon 2


L'histoire:

Alors qu'elle a enfin décroché un rendez-vous avec Ryûsei, son ami d'enfance dont elle est amoureuse, Agetha le surprend en train d'embrasser sa soeur jumelle, Hana!
Découragée, elle renonce, mais le psychologue scolaire, Hayato Ichijiku, ne l'entend pas de cette oreille.  Poussant la jeune fille dans ses derniers retranchements, il finit par lui faire  avouer que sa manière d'être est liée à sa relation difficile avec sa mère...  Hayato réussira-t-il à débloquer la situation? 


Mon avis:

Je dois avouer que j'ai davantage apprécié ce 2e tome sans doute plus psy.  Je l'ai d'ailleurs lu avec beaucoup plus de facilités (finalement, on s'habitue rapidement au sens de lecture japonais!).  Pour ce qui est des griefs, rien n'a changé par rapport au 1er tome: l'histoire est toujours pétrie de romantisme girly et l'attitude du psychologue en herbe, aussi beau soit-il, me parait toujours aussi ambigüe et ses méthodes thérapeutiques peu conventionnelles!

Par contre, j'ai trouvé intéressante la manière avec laquelle la mangaka a traité la relation conflictuelle entre Agetha et sa mère.  On se rend très vite compte que l'une comme l'autre souffrent.  Il faudra un électrochoc  (et là, vous pouvez compter sur notre psy de service) pour crever l'abcès et renouer le dialogue entre elles.  Et, comme toujours, les choses ne sont pas aussi simples qu'elles n'apparaissaient de prime abord.  Dans ce tome, Miwa Ueda aborde le sujet de la dépresion post-natale et la difficulté pour une jeune mère de faire face aux pleurs incessants de son enfant.  Entre la théorie et la pratique, il y a un pas qu'Agetha devra franchir, Hayato la laissant s'occuper seule de deux bambins.  Se mettre ainsi, ne fût-ce que pour quelques instants, dans la peau de sa mère, lui permettra de comprendre bien de choses...  C'est ce que l'auteure appelle, dans ces pages bonus, "l'expérience vicariante". 


(Cliquez sur l'image pour l'agrandir...)

Du côté de la romance, les choses évoluent là aussi pour Agetha. Elle arrive mieux à cerner ses véritables sentiments. Mais cette prise de conscience risque bien de créer des étincelles...

En conclusion: Une série qui, sous ses airs de bluette, aborde des thèmes plutôt intéressants...  A suivre!



Mon avis sur le tome 1, ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...