samedi 24 mars 2012

Cédric 26 - Graine de star



Petit moment de détente, sous le soleil généreux de mars, en lisant le 26e tome des aventures de Cédric.  Dans ce tome, on retrouve tous les personnages et les thèmes qui font le succès de cette série. 

Même s'il se soigne, Cédric en pince toujours pour Chen et est toujours aussi jaloux de Nicolas d'Aulnay de Charentes du Ventou et de sa voiture avec chauffeur !  Christian, l'ami fidèle, lui donne toujours de faux bons conseils pour se rapprocher de l'élue de son coeur.  De ce côté-là, son grand-père n'est pas en reste, lui non plus !

Parmi les thèmes un peu plus dans le vent, citons celui des faux directs (en couverture), celui de l'écologie (plus simple à dire qu'à faire) ou encore celui de la presse écrite (qui se réduit à peau de chagrin)... 

Parmi tous les gags, "L'exorchiste" m'a particulièrement fait rire !  Cédric et Christian, après avoir écouté un camarade leur décrire les scènes horribles du film, décident de prendre les devants et d'asperger leurs copines Chen et Caprice avec des pistolets chargés d'eau...  bénite !

J'ai également pris beaucoup de plaisir à lire (même si, à certains moments, j'ai dû, je dois l'avouer, faire appel à l'équipe - ma vue n'est plus ce qu'elle était !) les textes figurant en miniature sur les journaux que lit le grand-père de Cédric ou sur les affiches placardées sur les murs...
Dans ces apartés, Cauvin et Laudec se lâchent et manient à la fois l'autodérision et l'humour caustique!  Pour exemple, sur le mur du parc municipal :

 "CE SOIR
à la grande
salle des fêtes
DEBAT PUBLIC
Pourquoi les auteurs de l'équipe de Cauvin
ne sont et ne seront jamais primés
au festival de BD d'Angoulême ?
Par le Professeur-es BD Pippozazza"

ou sur la dernière page du journal du Pépé de Cédric :

"DSK primé à Angoulême pour le meilleur scénario de fiction !"

Enfin, dans "Pépé voit jaune", j'ai souri - jaune moi aussi- au  petit clin-d'oeil à notre beau royaume de Belgique représenté, comme à son habitude sous...


la pluie! GRRRR!

En parcourant cet album, il m'a semblé que la maman de Cédric avait pris un petit coup de vieux ! Quant à Cédric, lui, il n'a pas pris une ride...  Pourtant, en lisant ses aventures, en assistant à son énième Noël et en le voyant, encore et encore, taire son amour pour Chen, je ne peux m'empêcher de penser que ce serait bien de voir ce gamin grandir et vieillir à son tour, d'album en album !  Idée à souffler au scénariste...

En attendant, bonne lecture...  vous aussi sous le soleil - je l'espère !

Pour aller plus loin:

2 commentaires:

  1. Ben c'est comme Boule et Bill, ils ne vieillissent jamais non plus! :) La BD "à héros", comme on dit, fait rarement vieillir ses personnages... a tort ou a raison mais ça a quelque chose de rassurant de savoir que certaines choses ne changent jamais! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tu as raison bien sûr... Mais de le voir fêter Noël à chaque album, ça fait un peu "Un jour sans fin" ;-) Et puis, j'imagine très bien ce que pourrait devenir le Cédric ado, jeune marié, papa, etc. et des gags qui pourraient en découler! Cette idée -saugrenue- est sans doute liée au fait que mes filles grandissent et que je vieillis ;-)

      Supprimer

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...