vendredi 24 février 2012

Skeleton Creek 4 - Le corbeau




La Bande annonce:


L'histoire:

Depuis la découverte des livres disparus de la bibliothèque de Jefferson sous le plancher de la petite bibliothèque de Skeleton Creek, la ville est en efferverscence.  Les journalistes pullulent...  Ryan est assailli de questions sur son implication dans cette découverte.  L'affaire a un tel retentissement qu'elle attire même Albert Vern, journaliste au "Washington Post"...  Ryan doit ruser pour ne pas trop en dire, surtout qu'il est reparti avec Sarah sur une nouvelle enquête, celle du deuxième rébus du crâne. Et ils ne sont pas au bout de leurs surprises ni de leurs peurs...


Mon avis:

Voilà, c'est fini!  La boucle est bouclée!  Tout a commencé à Skeleton Creek, tout finit à Skeleton Creek! 

Entre les deux, à nouveau, un voyage bien documenté à travers tous les Etats-Unis où l'on découvre encore quelques hauts lieux réputés hantés (un peu moins nombreux il est vrai que dans le précédent tome): l'église Saint Mark à Cheyenne dans le Wyoming; Spooksville Triangle, à l'intersection du Kansas, du Missouri et de l'Oklahoma et la chambre 204 de l'hôtel "17hundred90" de Savannah.  Sarah fera même un crochet par la planque de Bonnie et Clyde, de quoi pimenter encore un peu plus son "road trip"! 



Bien sûr, pendant que Sarah sillonne le pays et filme avec brio ses découvertes, Ryan, toujours aussi poltron mais d'une efficacité inégalée lorsqu'il s'agit de percer des mystères, planche sur le rébus!  Comme d'habitude, Sarah devra bousculer son ami afin qu'il s'implique physiquement dans l'enquête, Ryan préférant de loin le confort de son journal!

"Piéger les mots sur une page me donne une impression de sécurité.  Quand je les ai posés là, ils ne peuvent plus sortir, et le monde ne peut plus entrer"  écrit Ryan dans son journal.
Ce à quoi Sarah lui rétorque: "Laisse un peu ton journal; écrire, ce n'est pas vivre."

Qui sont leurs alliés et leurs ennemis?  Pas évident de démêler le vrai du faux et les apparences sont  comme toujours trompeuses!  Vous l'aurez compris, ce tome est une fois de plus particulièrement haletant même si, quelques révélations en surprendront (décevront peut-être) plus d'un.  Quelques questions restent cependant en suspens, notamment en ce qui concerne le rôle du père de Ryan dans la société du crâne.  J'avoue que ce point m'échappe.  Je devrai très probablement relire la série complète afin d'établir un peu mieux tous les liens entre ces mystérieux personnages.

Ce 4e tome se clôt sur un hommage au plus grand, Edgar Allan Poe, le poète maudit. 



Rétrospectivement, on se rend compte que toutes les références, dès le premier tome déjà, à ce génie du fantastique n'étaient pas fortuites. 

"Chaque histoire, vraie ou imaginaire, possède son propre développement. La façon dont on la raconte n'est jamais innocente. Sarah a monté les images, mais je dois encore mettre des mots sur ce qui s'est passé." (Journal de Ryan, mercredi 20 juillet, 3h39) 

En conclusion, voilà une série qui non seulement attirera les jeunes de par son concept original (mélange récit en je - vidéos) mais qui leur donnera également certainement l'envie d'aller plus loin et de découvrir les textes mystérieux et macabres d'Edgar Allan Poe, à commencer par son célèbre poème, Le corbeau.

Qui a dit que la littérature jeunesse restait au ras des paquerettes?! 


Liens:


2 commentaires:

  1. Je viens de poster mon avis sur ce dernier tome. Comme toi, j'ai beaucoup aimé. Et ca m'a donné envie de découvrir Edgar Allan Poe :) !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yes! Pour ma part, je le côtoie depuis mes études... Mon prof de psycho en était bleu! Et comme j'étais bleue de mon prof ;-)
      Blague à part, pour moi, ce sont toutes ces références littéraires qui font également la qualité et le succès de cette série!

      Supprimer

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...