jeudi 2 février 2012

La playlist d' Ombe (A comme Association)

Ombe est le dernier personnage sorti de l'imaginaire de  feu Pierre Bottero! 
Agent stagiaire à l'Association, elle est chargée, tout comme Jasper - le personnage d'Erik L'Homme, de contrôler les agissements des "Anormaux": vampires,  loups-garous, trolls, etc.


(4e de couverture de A comme Association - Les limites obscures de la magie)

Cette blonde au caractère bien trempé a également des gouts bien arrêtés en matière de musique, au grand dam de ses deux colocataires, Laure et Lucile...

- Musique, les filles?
-  Non!
Laure et Lucile ont crié ensemble, ce qui ne me décourage pas.
- J'ai le dernier album de Fear Factory sur mon iPod.  Vous...
- Non!
Je pousse un long soupir.  La musique est le seul point sur lequel nos goûts divergent de façon absolue.
Laure se repaît d'une insipide chanson française, Lucile est branchée classique et opéra, totalement incompréhensible, et je n'écoute que du heavy metal, avec un goût prononcé pour la mouvance metal industriel américain que ni Laure ni Lucile ne considérent comme de la musique.
- Tant pis.  Vous ne savez pas ce que vous perdez.
- On sait surtout ce qu'on évite, rétorque Laure.  Des maux de tête et des caries dentaires.

A comme Association - Les limites obscures de la magie - pages 88 et 89

Dans sa chambre trône un poster de Fear Factory "parce que la musique de ces mecs c'est de la bombe atomique".


A comme Association - Les limites obscures de la magie - page 100



Dans le tome 4 de la série, elle persiste et signe quand elle discute musique avec Jasper:

- C'est quoi l'instrument que tu tiens à la main?
- Une...  cornemuse.
- Une cornemuse?  Je croyais que tu jouais du rock.
- Ben...  Je joue du rock.  Alamanyar, mon groupe, est spécialisé dans un rock marqué à l'énergie folk auquel on ajoute une bonne dose de médiéval et, pour ça, la cornemuse est un instrument génial.
- D'accord.  Moi je serais plutôt heavy metal avec une nette préférence pour l'indus américain mais je suppose que tous les goûts sont dans la nature.
- Je suppose aussi.

A comme Association - Le subtil parfum du soufre- page 164


Bon!  Nous ne pouvons plus reculer... 


Alors?  Verdict?  Bombe atomique ou maux de tête et caries dentaires?

Pour aller plus loin:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...