vendredi 27 janvier 2012

Zombillénium primé

« Zombillénium » d’Arthur de Pins reçoit le



L'occasion pour moi de vous présenter cette bande dessinée pour le moins originale.



Dans l’esprit de La Famille Addams, cette série humoristique (deux tomes parus, chez Dupuis) raconte le quotidien d’un parc d’attractions d’un genre inédit, où les animateurs sont de VRAIS monstres: vampires, loup-garous, zombies, etc.



Tome 1.  Gretchen





Alors qu'il récupére la momie Aton qui fuguait, Francis, le patron de Zombillénium, le parc d'attractions pour avoir la trouille en famille, renverse un humain.  En pleine crise du personnel, l'aubaine est trop belle...  Voilà notre infortuné macchabée embauché pour un contrat à durée indéterminée...  Mordu à plusieurs reprises par le directeur du parc, un vampire,  et le directeur des ressources humaines, un loup-garou, il se transforme en un monstre terrifiant, de quoi relancer les affaires du parc en perte de vitesse face à la concurrence !  Mais son arrivée ne va pas que faire des heureux au sein de la  petite communauté !


Alors, vous voulez en savoir plus et vous n'avez pas froid aux yeux? 
En route pour une petite visite guidée du parc...
Découvrez les 16 premières planches (Visite guidée de la série ou 4)
ainsi que tous les personnnages (Notre personnel est à votre service ou 5).


Remis de vos émotions?  Prêt pour un 2e round?


Tome 2. Ressouces humaines



Dans ce tome, les employés de Zombillénium doivent faire face à la vindicte populaire...  Les habitants de la région ne veulent plus d'un parc avec des monstres !  Deux d'entre eux tentent même de se faufiler incognito dans le parc...  à leurs risques et périls !


Quels sont les ingrédients qui font le succès de cette série ? 
L'humour,
les blagues
et le dessin - assisté par ordinateur - particulièrement soigné .

Cette B.D. plaira autant aux jeunes qu'aux plus grands puisque ces monstres se retrouvent plongés dans un univers de bureau avec ses contraintes d'horaire, sa hiérarchie, ses revendications, ses séminaires, son coaching, etc.
Au passage, l'auteur égratigne avec beaucoup d'humour les icones du genre que sont Harry Potter, Mickael Jakson et ses zombies et... Twilight...

Pour aller plus loin:

  •  Entretien avec Arthur De Pins


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...