samedi 14 janvier 2012

Un jeu interdit

4e de couverture:

Jenny a toujours mené une vie de rêve : des parents aimants, plein d’amis, et l’opportunité de faire tout ce qu’elle veut. Afin d’organiser la fête d’anniversaire la plus éblouissante de l’année, elle décide de préparer pour ses invités une aventure dont ils se souviendront. Au nouveau magasin du quartier, l’énigmatique vendeur aux yeux bleus la dirige immédiatement vers « le Jeu », une expérience unique… Alors qu’elle construit le plateau avec ses camarades, Jenny comprend, trop tard, les véritables règles de ce jeu. Ils vont devoir franchir une par une les pièces d’une maison maléfique, affrontant au cours de ce voyage infernal leurs pires cauchemars. S’ils n’y parviennent pas avant l’aube, ils resteront emprisonnés dans la maison pour toujours.
RESTER MAÎTRE DU JEU OU PERDRE LA VIE…

Mon avis:
 Bof... Bof... Bof... Suis arrivée, péniblement, au bout de cette brique (3 tomes en un). Si l'idée de départ (sorte de Jumanji) était intéressante et "innovante", l'histoire, au final, aurait pu tenir en un seul tome! L'auteure reprend les ingrédients de ses séries fétiches: la bande de copains inséparables, le triangle amoureux où le méchant n'est pas si méchant que cela (les similitudes entre le maitre du jeu et Damon sont d'ailleurs très nombreuses, jusqu'au final assez similaire), le combat entre la lumière et l'obscurité, l'importance du courage et du sacrifice... Et pourtant, l'alchimie ne fonctionne pas: trop de longueurs, manque de profondeur dans la psychologie des personnages, péripéties trop répétitives, ... Bref, je me suis ennuyée!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...