lundi 23 janvier 2012

Sacrées Sorcières


4e de couverture:

Ce livre n'est pas un conte de fées, mais une histoire de vraies sorcières.  Vous n'y trouverez ni stupides chapeaux noirs, ni manches à balai: la vérité est beaucoup plus épouvantable.  Les vraies sorcières sont habillées de façon ordinaire, vivent dans des maisons ordinaires.  En fait, elles ressemblent à n'importe qui.  Si on ajoute à cela qu'une sorcière passe son temps à dresser les plans les plus démoniaques pour attirer les enfants dans ses filets, vous comprendrez pourquoi ce livre vous est indispensable!

Oh!  Oui!  Voilà un livre IN-DIS-PEN-SA-BLE si vous êtes un enfant et que vous ne voulez pas être transformé en souris!  Qui sait...  "votre voisine de palier peut être une sorcière.  Ou bien la dame aux yeux brillants, assise en face de vous dans le bus, ce matin.  Ou même cette femme au sourire éblouissant qui vous a offert un bonbon, au retour de l'école.  Ou encore (et ceci va vous faire sursauter!) votre charmante institutrice qui vous lit ce passage en ce moment même..."
Avec cet ouvrage entre les mains, vous ne vous laisserez pas aussi facilement embobiner!  Vous apprendrez à être à l'affût de tous les petits signes qui permettent d'identifier les sorcières, les VRAIES.

Je vous renvoie au chapitre "Comment reconnaitre une sorcière?*" où la grand-mère du narrateur lui refile tous les trucs pour les repérer.  Je ne peux que vous conseiller de vous y plonger au plus vite.  Il en va peut-être de votre survie comme de celle du narrateur d'ailleurs...  En effet, celui-ci aura fort à faire lorsqu'il se retrouvera par hasard en vacances dans l'hôtel choisi par les Sorcières pour y tenir secrètement leur colloque annuel!

J'ai retrouvé avec bonheur le style inimitable de Roald Dahl et son humour décalé qui nous conte une histoire à la fois drôle et terrifiante!  Celle-ci est enrichie à merveille par les illustrations en noir et blanc de Quentin Blake.  Coutumier des potions magiques, Roald Dahl nous livre ici une recette pour déjouer les plans des sorcières qui ne cessent de "comploter et conspirer, mitjoter et mitonner, finasser et fignoler des projets sanglants" pour faire disparaitre les enfants un à un.  Mais, au-delà de cette histoire de sorcière-madame-tout-le-monde, quelque part, il met aussi les enfants en garde contre les personnes mal intentionnées qui tenteraient de les appâter avec des sucreries et des paroles mielleuses!  A ce titre, il pourrait s'agir d'un conte de fées moderne!

Un petit livre jeunesse que je vous recommande!
* Bon, comme vous êtes sages, en primeur, je vous livre deux premiers indices:
  1. Les sorcières portent toujours des gants (parce qu'elles n'ont pas d'ongles mais des griffes comme les chats).
  2. Elles sont chauves et portent des perruques qui provoquent chez elles de terribles démangeaisons!

2 commentaires:

  1. sophie collègue24 janvier 2012 à 16:55

    Un livre que j'ai découvert sur les bancs de l'école primaire et que je me surprends à relire encore maintenant... Comme quoi,dans le monde sacré de la littérature, il n'y a pas d'âge...

    RépondreSupprimer
  2. Ah Roald Dahl! L'incontournable qui doit figurer dans toutes les bibliothèques de classe.

    RépondreSupprimer

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...