jeudi 12 janvier 2012

Les profs, tome 3 - Tohu-bahut!

A l'heure où on en est au énième couplet de la complainte du prof Mal Aimé et que tourne en boucle le refrain "Je T'aime Moi Non Plus" entre la société et le monde enseignant, il est bon de prendre un peu de recul et de faire preuve d'une bonne dose d'autodérision!

Dans ce tome 3 de "Les Profs", qui m'a été offert par une de mes petites élèves pour la Noël (Eh! oui, comme quoi, rien n'est perdu!), l'école et ses drôles de zèbres sont auscultés à la loupe. Grossis mais néanmoins vrais, y sont croqués les déboires et les travers des "professionnels" de l'éducation. Des tentatives désespérées du Ministère pour enroler de nouvelles recrues et les condamner à 30 ans au service de nos chères petites têtes blondes aux non moins désespérés essais de pédagogies différenciées afin d'intéresser les dites têtes en passant par les sacro saintes VACANCES des profs qui font couler tant d'encre, nous sommes partis pour 44 planches de rire, parfois jaune - il faut bien l'avouer- quand on est à la fois juge et partie!

Parmi les nombreux gags et situations cocasses, voici deux exemples qui m'ont particulièrement fait sourire. Dans la première planche, on retrouve le prof de philo blasé qui, après avoir entendu parler de rythme scolaire pendant trente ans, se décide enfin à faire des cours qui bougent et offre à ses élèves un rap d'anthologie:
"Spéciale dédicace pour Platon,
qu'était pas un bouffon"!

La philo, c'est bon pour ton cerveau!
La philo, c'est pas pour les blaireaux!
Ca pulse dans tes neurones,
Ta matière grise, c'est d'la bonne!
T'apprends des concepts et t'es moins bête!
T'en as dans la tête et les meufs te respectent!"

Celle où la prof de français sexy se fait importuner par un drageur de plage qui a "quelques lacunes en français" et où elle ne peut s'empêcher, lors de leur diner en tête à tête, déformation professionnelle oblige, de lui proposer pour son bien une petite interro était également savoureuse... puisque notre amoureux éconduit conclut:

"Règle n°1 du drageur de plage: Ne jamais s'attaquer à une prof!"

Bien sûr, cette B.D. ne s'adresse pas qu'aux enseignants. Les élèves et leurs parents, toujours un peu potaches dans l'âme, y trouveront également leur compte. Au programme, entre autres, les légendaires antisèches et les fantasmes de voir les profs défiler en tenue légère pour l'élection de "Miss Bahut"...

Mais trêve de blabla, mieux vaut un dessin qu'un long discours... Aussi, un seul conseil, lisez-la, vous passerez, c'est sûr, un excellent moment!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...