samedi 21 janvier 2012

Les Nombrils 1 - Pour qui tu te prends?



Les Nombrils...  Jenny, c'est celle qui a pas de cervelle comme dirait ma cadette, qui provient d'un milieu plus défavorisé et qui suit sa copine Vicky, comme un mouton de Panurge...
Vicky, c'est la pimbêche friquée de la bande.  Surnommée Bouboule quand elle était plus jeune, elle prend sa revanche sur son physique ingrat et en fait voir de toutes les couleurs à la gente masculine.
Toutes deux se prennent pour le nombril du monde!  Sexy en diable, elles drainent dans leur sillage tous les mâles des entourages, les beaux mecs comme les taches.
Et puis, il y a Karine, surnommée l'échalote, le faire-valoir des deux autres, gentille, un peu naïve, celle avec qui on joue au basket et aux jeux vidéos mais avec qui on ne sort pas...

Dans ce premier tome, un garçon s'intéresse pour la première fois à Karine...  ce qui enrage ses deux "copines".  Elles vont alors s'évertuer, par tous les moyens, à les éloigner l'un de l'autre...  Et si Karine ouvrait enfin les yeux?  Qu'adviendrait-il de leur trio improbable?

Une B.D. qui traite avec énormément de dérision les "grandes" préoccupations de nos adolescentes: mode, maquillage, beauté et... 
beaux mecs

Dans un monde où l'apparence extérieure prime sur la personnalité, elle pose aussi la question de la qualité des relations amicales et amoureuses.  Il faudra du temps à Karine pour comprendre que le lien qui la lie à ses "amies" est toxique et qu'il vaut mieux être appréciée pour ce que l'on est que pour sa plastique ! 

Ce 1er tome m'a fait penser à un film pour teeneagers qui traite un peu le même sujet: John Tucker doit mourir !



D'ailleurs, Delaf et Dubuc, s'en sont peut-être inspiré, le beau mec du Lycée ne s'apelle-t-il pas John John ?!

Karine: Qu'est-ce que vous faites ? 
Jenny: On écrit une lettre d'amour anonyme... 
Vicky: ...  à John John ! 
Karine: LE John John ?!  Le plus beau gars de toute l'école?! 
Jenny: Ecoute ça...  Mon beau John... 
Vicky: On trouvait plus cool de l'appeler par son nom de famille... 
Jenny : Tu es tellement musclé qu'on dirait que tu prends des stéroïdes comme les athlètes olympiques. 
Vicky: Ta bécane est hyper top.  Quand tu arrives en faisant Vroum-Vroum, mon coeur fait Boum-Boum ! 
Jenny: Ton nouveau portable est vraiment classe: il va méga bien avec ton iPod... 
Vicky: Et ton jean, c'est pas grave si tout le monde a le même: il ne va bien qu'à toi !  Veux-tu nous la recopier ?  Nous, il risque trop de nous reconnaître... 
Karine:  Mais...  il n'a jamais vu votre écriture. 
Jenny: Non, mais la tienne non plus... 
Karine: Bon d'accord.   
Des garçons qui les écoutent depuis un moment: WHAHAHA  HO!HO!HO!  HIN! HIN! HU! HU!HU! 
Jenny et Vicky: Qu'est-ce que vous avez à rire, bande de bouffons ? 
Les garçons: Vous perdez votre temps, les filles.  Parce que vot' John John, ça fait sept ans qu'il est au lycée...  ET IL NE SAIT TOUJOURS PAS LIRE!!  HA!HA!HA!
- Jenny et Vicky: ...ON LUI FAIT UNE CASSETTE !!

Même si les attitudes superficielles voire mesquines de nos deux pin-up sont caricaturées parfois à l'extrême afin de nous faire sourire, rire, voire grincer des dents..., il faut bien l'avouer, la réalité n'est pas si éloignée que cela... 

Pour l'anecdote, il m'arrive très souvent, après quatre heures, de croiser l'une ou l'autre de mes élèves voire une bande d'élèves en train de se refaire une beauté devant le minuscule miroir des toilettes avant de sortir de l'école !  Ces élèves trimballent d'ailleurs dans leurs sacs des trousses de maquillage digne d'une star ! 

Et parfois, sous ces artifices, se cachent bon nombre de fêlures secrètes...


Pour le tome 2, c'est ICI; le tome 3, ICI...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...