vendredi 13 janvier 2012

Les mots


Avant-pRopos: Non, rassuRez-vous, mon clavieR va on ne peut mieux! Juste une séquelle passagèRe de mon voyage au pays des R...

Quelle ne fut pas ma surpRise quand j'ai découveRt ce qui se cachait dans mon colis postal envoyé dans le cadRe de "Masse cRitique jeunesse", non pas un livRe mais un album accompagné d'un DVD! (Eh oui, CHIARAB, me suis également laissé "piégeR"!)
Et de plus, l'album ne contenait -ô sacrRilège- aucune parole, à paRt des RrrrrrRRR de toutes les tailles...
Là, je me suis vRaiment sentie peRdue! Qu'allais-je pouvoiR en dire? SuRtout, qu'à la première lectuRe, je n'y ai pas compRis grand chose! Un comble!



Pour que vous me suiviez, mieux vaut que je vous paRle d'aboRd du DVD. Il s'agit d'un couRt-métRage intitulé "R", Réalisé par Nicolas Bianco-LevRin et Julie Rembauville.

(Bon, j'arrête avec mes R, je suppose que vous avez compris que c'est le sujet de ma critique...)

L'histoire:

"L'archicture est en forme de R, on parle R et on ne pense que R. Dans ce monde où seule la lettre R existe, un enfant apprend péniblement à écrire. De ses gribouillis maladroits naissent des formes étranges." A, G, H, W, P, B mais point de R.
Désespérés, ses parents finissent par le placer comme apprenti dans une imprimerie... Les jours, les années passent, notre enfant devenu homme, finit par composer son 1er R en plomb. 
Mais un soir, il retombe par hasard sur son cahier d'écolier et ses lignes d'écriture. Et là, c'est l'engrenage... Il compose en cachette ses lettres, les imprime et les placarde sur les murs de la ville... C'est un tollé général! Il finit pourtant par faire des émules... Pourtant, une nuit, il est arrêté, puis traduit en justice, emprisonné et marqué au fer rouge... L'imprimeur, de son côté, ayant trouvé l'idée intéressante, finit par composer l'alphabet entier qu'il transmet aux "bonnes" personnes...
Depuis, les enfants apprennent leur alphabet; les mots "jouets", "merci" font leur apparition et la vie EST BIEN PLUS BELLE!



Après cette vision (plus ou moins 12 minutes), c'était un peu plus clair... Je comprenais mieux où je mettais les pieds et, au passage, projetais déjà de le montrer à mes élèves (en riant à l'avance de l'air ébahi qu'ils ne manqueraient pas d'afficher) et de leur en faire découvrir la morale...

Je pouvais à présent découvrir l'album inspiré de ce DVD et intitulé "Les mots"...



Il s'agit d'un album cartonné de bonne facture, tout en blanc-brun-noir... L'histoire se déroule évidemment au pays de R.
Un soir, un homme quitte son travail. Sur le chemin du retour, il découvre la couronne du roi. Poursuivi par la police, il écrit un mot qu'il transmet à un quidam... qui le glisse dans la boite aux lettres d'un journaliste... La nouvelle parait dans le quotidien du matin... Mais la police veille, arrête les colporteurs et brule tous les journaux... Trop tard, la rumeur enfle et ce, malgré la répression de plus en plus forte... Le peuple finit par se révolter et se rend chez le roi où il découvre le pot aux roses... (Je vous laisse découvrir lequel!)

Cet album ne s'adresse pas aux jeunes enfants. Il s'agit bien d'un livre pour ados accompagnés d'un adulte de référence. Il permettra de discuter avec eux d'un des droits fondamentaux de nos démocraties: "La liberté d'expression" et de leur parler de ces états-policiers où censure et répression sont le lot quotidien de ceux qui osent prendre la parole et s'opposer aux idées en place.



Je suis vraiment heuRRRRRRRReuse d'avoir pu le découvrir. C'est sûr, je l'utiliserai en cours et en parlerai à tous mes collègues...

Merci donc à Babelio et aux éditions Lirabelle pour cette découverte!

Pour aller plus loin:



[R] from Prototypes Productions on Vimeo.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...