samedi 21 janvier 2012

Le premier défi de Mathieu Hidalf... Une réussite!


Je viens enfin de terminer Le premier défi de Mathieu Hidalf de Christophe Mauri.  Avec la naissance du blog et les soins à apporter au nouveau-né, sa lecture s'est un peu étendue dans le temps...  mais "trêve de billevesées" comme dirait Mr. Darling, le père de Wendy dans Peter Pan!

L'histoire:
Mon évocation de Peter Pan n'est pas anodine.  Mathieu Hidalf est un anti-Peter Pan Imaginer être envoyé dans un univers magique où il serait condamné à rester éternellement un gamin de 10 ans serait la pire torture pour lui.
Son rêve est de devenir adulte ou tout au moins atteindre l'âge de 11 ans le plus vite possible et pouvoir enfin prétendre à entrer dans l'école de ses rêves et devenir prétendant élitien...
En attendant, depuis le jour de sa naissance qui est venue gâcher le cinquantième anniversaire du roi, chaque année depuis ses trois ans, il imagine les pires bêtises afin de commémorer cet "auguste moment" et faire enrager son père, Monsieur Rigor Hidalf, sous-consul de Darnar.

Il peut compter sur la complicité de ses trois soeurs, Juliette d'Or, Juliette d'Argent et Juliette d'Airain!  A eux quatre, ils ont même rédigé un traité de la bêtise!

A l'aube de son dixième aniversaire, tout le royaume suspend son souffle et les paris vont bon train: Mathieu réussira-t-il son coup d'éclat annuel?


Mon avis:
D'emblée, je me suis attachée au personnage de Mathieu, un enfant "extrêmement revendicatif et intelligent.  Un enfant qui, cependant, est loin d'être mûr affectivement, bien qu'il soit persuadé du contraire!"  comme le décrit lui-même l'auteur. 
Il est entouré de personnages attachants: une mère affectueuse qui modère les emportements de son mari; un père qui, à renfort de contrats que Mathieu s'empresse de contourner, tente de canaliser l'imagination débordante de son satané de fils  et de trois soeurs qui lui disputent beauté, sagesse et intelligence...  Mathieu est d'ailleurs persuadé que ses parents ont uniquement conçu Juliette d'Airain pour lui jouer un mauvais tour!
J'ai également adhéré au monde inventé par Christohe Mauri, un monde où se mêlent fantasy et merveilleux.  La magie est distillée par légères touches, ce qui rend le récit particulièrement crédible. Les clins d'oeil au Petit Poucet et à La belle au bois dormant m'ont fait sourire.  Bien évidemment, dans le monde de Mathieu, ces contes de fées maléfiques proviennent des Contes de ma grand-mère édentée dont l'enfant est fan.

Dans ce récit, j'ai aussi retrouvé des allusions subtiles et amusantes à l'univers d'Harry Potter.  Pour exemple, je citerais le personnage de la directrice adjointe de l'école de l'Elite, la comtesse Armance Dacourt, qui m'a furieusement fait penser à Minerva McGonagall; le système des bassins communicants comme moyen de voyager rapidement à travers le royaume, qui n'est pas sans rappeler le réseau des cheminées dans HP ou Bougetou, le chien à quatre têtes de Mathieu...

Derniers points qui ne gâchent rien, le style est simple et agréable à lire, le suspense est maintenu jusqu'au bout et nous décelons déjà, glissés ça et là, les éléments qui vont tisser la trame du futur tome.

En conclusion: Ce premier défi est relevé haut la main!  C'est donc avec beaucoup de plaisir que je lirai le tome 2:  Mathieu Hidalf et la foudre fantôme.


Pour en découvrir PLUS:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...