samedi 14 janvier 2012

Le cercle secret 3

4e de couverture:
Après son ultime trahison, Cassie craint d'avoir perdu à jamais la confiance du groupe. D'autant que Faye, désormais leader, est devenue ingérable. Son nouveau credo : diviser pour mieux régner.
Mais les choix que Cassie se reproche ont des conséquences plus graves encore. A cause d'elle, Black John a resurgi des ténèbres. Créateur du coven originel, il est prêt à tout pour retrouver sa place. La menace n'a jamais été aussi proche, il faut la conjurer : la ville entière est en danger.
Cassie doit absolument trouver les Artéfacts Primordiaux : c'est sa seule chance d'affronter à armes égales le terrible sorcier. Car Black John a fomenté un plan diabolique dont Cassie est la clef.

Un cercle puissant
Un esprit maléfique
Un affrontement inévitable

Mon avis:
Me voilà arrivée au bout de cette série que j'ai beaucoup appréciée. Petit regret d'ordre financier, les 3 tomes auraient pu sortir en un seul volume puisque chacun d'eux débute exactement où s'achève le précédent.
Quant à l'histoire, les évènements et les révélations se bousculent... Mais, chut, n'en disons pas trop! Juste quelques bribes... On assiste, ébahis, à la métamorphose de Cassandra, du vilain petit canard à son arrivée à la Nouvelle Salem, la voilà devenue un fier et beau cygne. Ses pouvoirs et son rôle au sein du coven ne font que croitre tout au long du récit. Chacune des filles du groupe joue un rôle dans le dénouement de cette aventure. Lors d'une cérémonie particulière, afin d'être plus fortes et soudées, elles fusionnent leurs qualités: passion, beauté, courage, sagesse, inspiration, compassion et pureté. (A vous de deviner qui est qui!) Quant aux garçons, deux vont particulièrement se démarquer: Nick, le beau ténébreux qui va enfin sortir du mutisme dans lequel il était enfermé depuis des années et Sean qui, lui aussi, fera tomber les masques... En proie aux querelles intestines au sein du coven, les 12 doivent également composer avec un nouveau proviseur aux méthodes peu orthodoxes qui va transformer leur collège en état totalitaire et répressif... Ajoutons l'arrivée d'un ouragan et le tableau sera complet.
Bref: un tome palpitant qui couronne une histoire bien rythmée et bien construite. On y apprend même quelques pans de la "vraie" histoire des sorcières de Salem. Un seul reproche, d'ordre purement langagier, c'est la reproduction trop marquée du registre familier dans les dialogues mais, là, c'est la prof de français qui parle ;-)
Un exemple:
"-J'me suis dit qu'ça valait la peine d'essayer, même si tu m'jetais."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit commentaire, c'est toujours sympa...